La présente édition de ce programme de bourses universitaires revêt une double signification, soit en 2014, le cap des premiers 1 000 boursiers, soit 500 pour les études tertiaires, dont 27 de Rodrigues et 500 pour la filière professionnelle et technique en collaboration avec le Mauritius Institute of Training and Development (MITD), a été franchi. Ensuite, les premiers bénéficiaires ont déjà terminé leurs études et sont déjà sur le marché du travail. Intervenant à cette occasion, Soopaya Perianen a fait état de la satisfaction de la banque devant ces réalisations s’inscrivant dans la perspective de la Corporate Responsibilityde la SBM.
«Under this scheme, we have been able to provide quality education and adequate support to those in need. Since the launching of the Scholarship Scheme, SBM has awarded more than 1,000 scholarships to bright and needy students including 27 from Rodrigues Island as well as disabled students. This confirms once again our firm belief in an equal and diversified society. SBM wants to contribute to the eradication of poverty thus giving everyone the chance to aspire to a brighter and successful future – and education is a gateway», a fait comprendre le Chief Executive Non-Banking Financial Cluster.
Un avenir meilleur
Les témoignages de trois de ces premiers étudiants boursiers sont éloquents à plus d’un titre. Joey Mitchell Van Schellebeck habite Roche-Bois, vient de prendre de l’emploi en tant que technicien de laboratoire au sein de la conserverie de Princess Tuna. Grâce au soutien financier obtenu sous le SBM Scholarship Scheme, il a pu entreprendre des études menant à un degré en agriculture. «J’ai eu la chance de pouvoir bénéficier des facilités sous le SBM Education Fund pour le financement de mes études. C’est une très bonne initiative de la part de la SBM de financer les études des personnes dont leurs familles n’ont pas les moyens de financement. Grâce à cela, j’ai pu terminer mes trois années d’études et à la clé, obtenir une License en Agriculture, qui me permettra à la longue de pouvoir espérer trouver un très bon emploi dans mon domaine respectif», déclare le jeune homme tout ému de sa réussite et de ses premiers pas dans le domaine professionnel.
Youvina Agarsing, habitant Mahébourg, est aujourd’hui détentrice d’un BSc (First Class Wuith Honours) en Chemical and Environmental Engineering de l’Université de Maurice. Elle a été embauchée en tant que Training Coordinatorchez Team Synthesis. Elle n’oubliera pas que ce parcours académique a été grandement facilité par le SBM Scholarship Award. Elle avait décroché cette bourse d’études en 2010.
«As a financial support, the scholarship has allowed me to be one step closer to my goal without any financial concern to worry about. This has further motivated me to excel in my tertiary studies at the University of Mauritius and finally I graduated with a First Class with Honors Degree in Chemical and Environmental engineering. I wish to heartily thank the SBM team for recognising the importance of education», avoue Youvina Agarsing.
De son côté, Yovish Jahul a une double satisfacton. Non seulement il a obtenu la bourse de la SBM, mais aujourd’hui, après ses études universitaires, il fait partie du personnel de cette même banque. C’est avec une énorme satisfaction, qu’il ajoute que «all parents strive to give their child what they did not get and achieve what they have not been able to. Not only SBM has provided me with the necessary funds to pay my University fees but has also given me the opportunity to work for their respected institution and start my career path. I will be forever grateful to SBM for making so many dreams come true».
La SBM Scholarship Scheme est un projet de bourses d’études visant à encadrer financièrement des étudiants brillants et nécessiteux qui requièrent un soutien financier pour des études supérieures dans des institutions tertiaires à Maurice et reconnues par la Tertiary Education Commission (TEC), ou encore pour des cours de formation professionnelle et technique de la MITD. Le but principal est d’accorder des bourses à ces étudiants, dont le revenu familial ne dépasse pas Rs 15 000 par mois. En vue de soutenir les mesures pour l’éradication de la pauvreté absolue, une attention particulière est accordée à ceux dont le revenu familial ne dépasse pas Rs 6 200 par mois afin que ces derniers puissent aspirer à un avenir meilleur.
Chaque bourse pour le secteur tertiaire couvre les frais de scolarité, de bibliothèque, d’examen, d’adhésion à l’Union des Etudiants aussi bien que les autres frais administratifs. Cela jusqu’à un montant maximal de Rs 30 000 par an. Une allocation annuelle de Rs 12 000 pour l’achat de manuels scolaires et d’autres matériels éducatifs sera attribuée à chacun des boursiers.
Des étudiants de Rodrigues et d’Agaléga sont également éligibles au SBM Scholarship Scheme.Ils bénéficieront d’un billet aller-retour et un montant additionnel de Rs 5 000 par mois pour couvrir leurs frais d’hébergement pendant la durée de leurs études à Maurice.