Encore une fois, le taux de réussites aux examens du School Certificate (SC) a connu une régression, la tendance à la baisse ayant commencé depuis quelques années déjà. Au sein des collèges, des recteurs et des profs commencent à s’en inquiéter, même si la baisse enregistrée chaque année « paraît légère » pour certains.
Les taux de réussites de ces trois dernières années s’établissent comme suit : 77,64% en 2009, 77,82% en 2010, 76,74% en 2011, 75,74% en 2012 et 74,98% en 2013. Outre cette régression dans ce chiffre global, la qualité des résultats dans plusieurs matières suscite aussi plusieurs interrogations. Le MES se montre cependant très prudent et ne veut pas se hasarder dans des explications sans une analyse des données. « Il nous faut analyser en profondeur les chiffres avant de se prononcer », lance le responsable de l’organisme, qui souligne la diminution dans le nombre d’entrées pour le SC depuis plusieurs années. Il est bon de savoir que la participation au SC n’inclut pas les  candidats qui poursuivent leurs études à l’école, mais qui prennent part au GCE Award (cinq matières seulement). Ainsi, le nombre de candidats en SC en 2012 était de 16 885, contre 15 627 l’an dernier.
Une des principales raisons de ce recul serait le taux d’échecs en anglais, matière obligatoire pour l’obtention du diplôme de SC. En effet, on observe une baisse constante dans le taux de réussites. Autre constat : globalement, les filles travaillent mieux que les garçons dans cette matière. Pour ces derniers examens, le taux de réussites est de 92% chez les filles, contre 86% pour les garçons, tandis qu’en 2013, la performance était de 87% pour les garçons et 94% chez les filles.