La charge provisoire d’entente délictueuse qui pesait sur Krishnadatt Jory – suite à l’affaire de détournement d’une décision de la Cour suprême en faveur de Sport Data Feed Ltd, dans le cadre du monopole pour l’organisation des paris sur des matches de football étrangers – a été rayée par la magistrate Shefali Ganoo à la Bail and Remand Court hier.
Aucune charge provisoire n’a été retenue contre Krishnadatt Jory, l’ancien secrétaire du juge Abdurrafeek Hamuth. C’est le jugement rendu par la magistrate Shefali Ganoo hier à la Bail and Remand Court, suite à une motion de radiation par son homme de loi Me Raouf Gulbul. Dans le Ruling, la magistrate Ganoo déplore qu’il n’y ait eu aucune indication de quand la charge formelle sera logée contre Krishnadatt Jory, alors que la charge provisoire avait été logée le 15 juillet 2013. La magistrate évoque aussi le fait que Jory avait été arrêté dans l’affaire GamblingGate suite à une simple allégation et a ajouté que l’enquête policière a pris trop de temps.
Les débats concernant la motion de radiation de la charge provisoire logée en cour le 14 décembre 2014 avaient eu lieu le 30 décembre 2014. Me Raouf Gulbul avait ainsi fait part en Cour que les autres personnes arrêtées avaient bénéficié de la radiation de la charge provisoire.
Le Chief Inspector Nutcheeram, affecté à la Central Criminal Investigation Department (CCID), avait indiqué que Krishnadatt Jory avait été arrêté à la suite d’e-mails produits par l’homme d’affaires Paul Foo Kune à la police. La police a affirmé que la charge provisoire doit être maintenue étant donné la complexité de l’affaire.
Pour rappel, l’ancien secrétaire de juge est soupçonné d’avoir agi de connivence avec d’autres personnes en vue de détourner une décision de la Cour suprême en faveur de Sport Data Feed Ltd, dans le cadre du monopole pour l’organisation des paris sur des matches de football étrangers. Une accusation provisoire d’entente délictueuse avait ainsi été logée contre lui ainsi que contre un secrétaire de juge, Rajendranath Issuri, l’homme de loi Me Noor Hussenee, l’avoué Roshan Rajroop et le CEO de Sport Data Feed Ltd, Vikash Ramjit. C’est à la suite d’une déposition consignée par Paul Foo Kune le lundi 8 juillet dernier que cette affaire a éclaté au grand jour.