La Cour intermédiaire a rayé jeudi l’accusation provisoire d’entente délictueuse qui pesait contre le Chief Executive de Sports Data Feed Ltd, Vikash Ramjit, le Directeur des Poursuites Publiques n’ayant formulé aucune objection contre l’abandon des poursuites contre lui.
Le DPP avait logé une charge de conspiracy dans cette affaire de complot allégué en vue de détourner une décision de la Cour suprême en faveur de Sport Data Feed Ltd, dans le cadre du monopole pour l’organisation des paris sur des matches de foot étranger. Vikash Ramjit avait été arrêté par le CCID le 15 juillet 2013 dans le sillage du GamblingGate et avait passé 10 jours en détention préventive. Il avait toujours repoussé toute connexion de Sport Data Feed Ltd avec les activités et opérations du bookmaker Jean-Michel Lee Shim et avait maintenu son innocence. Rappelons que l’avoué Preetam Chuttoo, dont les services avaient été initialement retenus par Sport Data Feed Ltd dans des litiges devant les tribunaux, avait également été entendu par le CCID. Cette convocation faisait suite à des allégations de Vikash Ramjit à l’effet que cet avoué aurait agi par vengeance en dévoilant illégalement des messages e-mails pour mettre Sport Data Feed Ltd dans l’embarras. L’avoué Chuttoo, dit-il, n’avait pas apprécié d’avoir été remplacé par Me Roshan Rajroop. En octobre 2013, il a d’ailleurs logé une plainte en Cour suprême réclamant à Me Chuttoo Rs 50 M de dommages. Ayant dans le passé contracté ses services pour ses affaires légales, Sports Data Feed Ltd lui reproche d’avoir fourni des informations privilégiées à son sujet à d’autres entreprises travaillant dans le même secteur pour nuire à sa réputation. L’affaire est toujours en Cour. Vikash Ramjit était défendu par Me Raouf Gulbul.