Le calendrier des prochains examens de SC fait mention de la tenue des épreuves en mathématiques, Economics et Principle of Accounts le 5 novembre. Des candidats prenant part dans les trois matières, craignent une grande pression sur eux ce jour-là, demandent au MES d’intervenir auprès de Cambridge International Examens pour décaler au moins une des trois épreuves. L’Observatoire de la Démocratie, qui a reçu plusieurs doléances des candidats et de leurs parents à ce sujet, a demandé au MES dans une lettre en date du 7 juillet dernier de faire le nécessaire « to hold at least one examination the next day ».
La journée d’examens du 5 novembre est comme suit : Mathematics syllabus “A” (8 h – 10 h), Mathematics syllabus “D” (8 h – 10 h 30), Principles of Accounts — Multiple Choice (11 h – 12 h) et Economics-Multiple choice (13 h – 13 h 45). Des candidats prenant part aux trois matières et qui contestent ces horaires affirment au Mauricien qu’ils craignent une pression renforcée sur eux ce jour-là. Ils soulignent aussi l’importance de ces matières dans leur choix pour la filière d’études au niveau du HSC. « Ce sont des “core subjects” pour nous et nous appréhendons une certaine pression ce jour-là, sans compter que nous serons en salle d’examens pendant plus de quatre heures », disent les protestataires. D’autres estiment la pause de trente minutes seulement entre l’examen de Mathematics syllabus « D » et celui de Principles of Accounts « nettement insuffisante ». « En réalité cette pause durera environ dix minutes », affirment ces candidats mécontents. « Les Invigilators prennent plus de cinq minutes pour ramasser les copies après une épreuve et les candidats doivent rester en salle. Selon les règlements du MES, les candidats doivent arriver en salle d’examen au moins dix à quinze minutes avant le début d’une épreuve. Notre demande pour fixer l’épreuve de Principles of Accounts à une autre date est justifiée », soutiennent ces candidats. Ces derniers disent que la direction de leur collège a transmis leur demande pour un allégement de la journée du 5 novembre au MES.
Dans la lettre envoyée au MES le 7 juillet dernier avec copie au ministère de l’Éducation, l’Observatoire de la Démocratie appuie la demande de ces candidats. « Many students take the three examinations. There will be too much pressure on them. Hence the necessity to hold at least once examinations (Principles of Accounts) the next day, i.e, on the 6th November 2015 in lieu of the 5th November 2015 », affirme Jack Bizlall, PRO de cette organisation veillant au respect de la démocratie sous toutes ses formes.
Sheila Thanacody, directrice du MES, confirme au Mauricien avoir reçu cette requête de l’Observatoire de la Démocratie et d’autres demandes similaires venant des parents et des écoles. Elle affirme que le MES, aussitôt après avoir reçu le time-table provisoire pour le SC et le HSC, a attiré l’attention de Cambridge International Examinations sur les difficultés que représentent certains horaires pour des candidats et cite à titre d’exemple la journée du 5 novembre 2015 pour des participants en SC. Mais ce n’est qu’au début de cette année que l’organisme anglais a répondu qu’il serait difficile de modifier le calendrier du 5 novembre en raison du caractère international de ses examens. « Le MES a fait le nécessaire auprès de Cambridge depuis le 4 décembre pour voir si c’était possible de modifier le time-table du 5 novembre. Ils n’ont pas accédé à notre demande en expliquant qu’il s’agit d’un examen international organisé au même moment dans 150 pays. Le MES doit respecter les règlements de Cambridge dans l’organisation de ces prochains examens de SC et les collèges ont reçu en début d’année une copie de Cambridge Handbook 2015. Le MES a répondu à l’Observatoire de la Démocratie en donnant les raisons pour lesquelles nous ne pouvons modifier le time-table », dit au Mauricien Sheila Thanacody.
Pour prouver sa bonne foi, le MES dit avoir proposé à Cambridge de tenir l’examen de mathématique le 30 octobre ou le 3 novembre, cette proposition ayant ensuite été rejetée. Selon les règlements de Cambridge, un candidat ne doit pas passer plus de six heures en salle d’examens en une journée. Or, dit le MES, ce temps réglementaire sera respecté dans le cas de ces candidats qui prendront part aux trois examens prévus le 5 novembre prochain car la durée totale des épreuves est de quatre heures et quinze minutes. « Therefore time-table deviations is not allowed by CIE », écrit le MES dans sa réponse à l’Observatoire de la Démocratie.
Des candidats sont déçus de cette réponse négative de Cambridge et souhaitent que le MES fasse les arrangements nécessaires pour qu’ils puissent au moins avoir une pause « raisonnable » entre l’épreuve de Mathématiques et de celle de Principles of Accounts. « On ne peut pas décompresser en dix minutes, il faut que la pause soit plus longue », disent ces candidats.