Maurice a adhéré au 6e Accord régional de coopération africaine (AFRA) de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) pour la période 2015-20. L’AFRA est un accord intergouvernemental institué en 1990 par l’AIEA et les États membres africains en vue de renforcer et accroître davantage la contribution de la science et de la technologie nucléaires au développement socio-économique sur le continent.
Cet accord cherche à exploiter au maximum l’infrastructure et les compétences disponibles en Afrique et aide les pays à progresser dans la voie de l’autosuffisance régionale pour ce qui est de l’utilisation des applications pacifiques des techniques nucléaires. Le renouvellement de l’accord se fait par les États membres à intervalle régulier de cinq ans pour un nouveau mandat d’une durée équivalente. À ce jour, 39 pays africains sont affiliés à l’AFRA. Depuis son adhésion à l’accord régional en juin 1991, Maurice participe activement à divers projets sous l’AFRA dans plusieurs domaines. À ce jour, le pays est impliqué dans la mise en oeuvre de 13 projets qui sont liés, entre autres, à la gestion des déchets radioactifs; la mise sur pied d’un réseau de sécurité alimentaire à travers l’application de technologies nucléaires; l’utilisation des techniques de la médecine nucléaire clinique dans la gestion des maladies, y compris les maladies coronariennes; le renforcement des ressources humaines régionales et la capacité de traitement dans la radiothérapie; l’amélioration des services radio pharmaceutiques; et le renforcement de l’infrastructure de l’éducation et la formation tout en améliorant la compétence en matière de sûreté nucléaire.
Le ministère de l’Énergie et des Services publics est le point focal des questions relatives à l’AIEA et de l’AFRA. Selon un haut cadre du ministère de tutelle, les projets de l’AFRA ont eu un impact positif sur les utilisateurs dans les domaines de l’agriculture, la santé, la gestion des déchets radioactifs et les ressources en eau. Il souligne que cet accord intergouvernemental appuyé par l’AIEA s’est affirmé comme un important dispositif apte à promouvoir la coopération régionale, coordonner les ressources intellectuelles et physiques, et améliorer les moyens dans divers secteurs de la technologie nucléaire.
Les programmes régionaux AFRA couvrent six domaines thématiques : la santé humaine, l’alimentation et l’agriculture, les ressources en eau, le développement énergétique durable, les applications industrielles et la sûreté, et la sécurité nucléaire et des déchets.