La confirmation de la date du dimanche 7 juin pour la tenue des prochaines élections municipales dans les cinq villes n’a pas tardé et a été donnée lors du meeting de L’Alliance Lepep du 1er Mai à Vacoas. Le Nomination Day pour le dépôt des candidatures dans les 30 arrondissements élisant quatre conseillers municipaux chacun a été fixé au samedi 23 mai alors que la publication des Writs of Election par le commissaire électoral, Irfan Rahman, est prévue pour lundi.
Les différents partis et groupes politiques, qui doivent se faire inscrire auprès de la Commission électorale les 12 et 13 mai, ont un délai de 35 jours pour convaincre l’électorat urbain. Avec ces élections municipales « leve zete », le gouvernement de L’Alliance Lepep vise à capitaliser sur des retombées de l’après-10 décembre et de « loperasyon netoyaz » en cours. Mais déjà, à ce stade, la plus grande appréhension est entretenue autour du taux d’abstention, adversaire redoutable de tous les partis politiques sur le terrain. Un minimum d’un tiers des candidats présentés par chaque parti ou groupe politiques doit impérativement être des candidates, peu importe la répartition dans les arrondissements.
Ces prochaines élections municipales seront organisées sur la base des registres de la Commission électorale de l’année dernière avec l’annulation du prochain exercice de recensement prévu du 15 au 30 mai dans les 20 circonscriptions à Maurice, Rodrigues et également Agalega. La loi prévoit que si des élections sont tenues avant le 15 août de chaque année, les derniers registres d’électeurs en vigueur doivent être utilisés officiellement.
Ainsi, pour le scrutin du 7 juin, il faudra compter sur un potentiel de 394 965 électeurs, répartis, dans les cinq villes en ordre de grandeur comme suit : Port-Louis 113 720, Vacoas/Phoenix : 83 389, Beau-Bassin/Rose-Hill : 77 710, Curepipe : 61 229 et Quatre-Bornes : 58 917 (voir tableau plus loin du nombre d’électeurs dans chacun des arrondissements des villes).
Avec ce développement, la première étape que devra franchir la Commission électorale porte sur le choix de 30 Returning Officers, qui se verront confier les arrondissements urbains pour l’élection de quatre édiles par ward aux termes des nouvelles dispositions du Local Government. « À la Commission électorale, nous avions déjà élaboré une première liste de Returning Officers probables pour ces élections municipales. Dès lundi matin, nous devrons confirmer la disponibilité des officiers identifiés pour les besoins de la publication des Writs. Une chose est sûre : la Commission électorale est déjà prête pour relever le nouveau défi des municipales », a déclaré Irfan Rahman au Mauricien.
Avec le Nomination Day du 23 mai, la date limite pour les retraits des candidatures sera le 26 alors que l’impression des bulletins de vote par l’Imprimerie ne débutera que juste après cette échéance. Une première réunion de l’Electoral Supervisory Commission sous la présidence de Me Yousouf Aboobaker, Senior Counsel, a été convoquée pour le début d’après-midi lundi en vue de faire un tour d’horizon et de confirmer le calendrier arrêté par la Commission électorale.
Au niveau des états-majors politiques, l’annonce de la fin de la semaine devra donner un coup d’accélérateur aux préparatifs. Au sein de L’Alliance Lepep, la répartition des investitures entre les trois partenaires devra être annoncée après des consultations de haut niveau.
Dans le camp du MMM, l’on se dit nullement surpris par la tenue d’élections municipales dans un délai si court vu que depuis plusieurs semaines déjà, le leader de l’opposition, Paul Bérenger, a évoqué cette option et a déjà commencé un premier travail sur la liste des candidats. D’ailleurs, la première réunion du Campaign Committee des mauves est annoncée pour lundi.
Reste à confirmer la stratégie du Parti travailliste ou encore de la prise de position de la bande à Ganoo, dont la création du parti politique, ne devra intervenir qu’à une semaine du Nomination Day.