Thivynaidoo Naiken, ex-directeur de la National Art Gallery, et sa femme Flora tiennent actuellement une exposition de sculpture à la galerie Ananta, située à Pointe aux Piments. Vingt-trois artistes y exposent leurs oeuvres en bronze, sous le thème Liquid to solid.
Le bronze n’est pas forcément leur tasse de thé, mais vingt-trois artistes se sont livrés au jeu de la découverte de cette matière à travers une exposition de sculpture. Cédric Sookunah, Kishore Bodha, Lutchmee Appadu, Judex Barbe, Rouvilla Pergun Dawon, Jacques Désiré Wong So, Pascal Gaspard, Jean-Yves L’Onflé, Malini Callimootoo-Jeewon, Oliver Maingard, Siddick Nuckcheddy, Flora Naiken, Kanen Soondrum, Ivan Manne, Vick Shibdoyal, Malika Dhum-Teeluck, Vaco Baissac, Michel Wiehe, Rikesh Boodhun, Devanand Bungshee, Henry Coombes et Pamela Sunee se sont ainsi prêtés au jeu. Ils ont travaillé le bronze pour créer des formes humaines comme abstraites.
Liquid to solid laisse voir des sculptures faites en bronze par des artistes qui exercent généralement dans d’autres domaines : peinture, tatouage, bande dessinée, architecture ou encore sculpture en bois. “Ma formation en France fait de moi un plasticien, celui qui utilise la matière maniable. Cela concerne donc l’argile, le bois, le bronze. Les plasticiens devraient avoir cette capacité et cette envie de créer en cette matière. On ne leur a peut-être pas donné la possibilité de découvrir les techniques associées au bronze”, souligne l’initiateur de l’exposition.
L’exposition comprend donc vingt-trois oeuvres mettant en valeur vingt-trois perspectives différentes. “Je suis très content. Tous les artistes ont apprécié l’expérience. J’ai l’impression que les artistes étaient contents d’être exposés aux techniques du bronze”, confie Thivynaidoo Naiken.
Thivynaidoo Naiken voulait également rendre hommage à une matière qu’il affectionne particulièrement. “Dans l’art contemporain, on utilise plusieurs matières. Le bronze est une matière qui est plus ou moins éternelle. Le résultat est esthétique et précieux. L’oeil du spectateur est différent devant une sculpture en bronze qu’il ne l’est pour d’autres matières comme le bois ou le ciment.”
L’exposition est visible jusqu’au dimanche 12 juin à la galerie Ananta à Pointe aux Piments.