Maurice entre dans une nouvelle période de sécheresse. Malgré les avertissements de ces dernières années aucune vraie mesure n’a été prise pour mettre la population définitivement à l’abri. Aux consommateurs de s’adapter aux coupures et aux lourds inconvénients en attendant que les mesures appropriées soient adoptées.
Les derniers chiffres indiquent que Mare aux Vacoas est rempli à 58,9 %, Midlands Dam à 44,4 %, Mare-Longue à 67,4 %, La Ferme à 27,6 % et Piton du Milieu à 57,9 %. Notons qu’en juin, ces réservoirs étaient remplis à 89,9 %, 97,2 %, 73,9 %, 76,3 % et 87,6 % respectivement. Cette baisse dans le niveau d’eau est principalement due à la faible pluviométrie enregistrée entre mai et août, soit 245 mm comparé à la moyenne de 515 mm pour la saison. Pour conséquence directe, les coupures ont commencé. Selon Bishek Narain, chargé de communication de la CWA, toutes les régions du pays sont actuellement alimentées en eau de 5 à 8 heures par jour.