La deuxième édition du Young Journalist Award, concours organisé conjointement par le British Council, le ministère de l’Éducation et The Independent, a vu le sacre de Yaseen Lalmohamed, élève en Lower 6 au collège Royal de Port-Louis. Lors de la cérémonie de remise de prix à la MITD House, Pont-Fer, hier, le ministre de l’Éducation a attiré l’attention sur des cas de plagiat relevés cette année. « As Leaders of tomorrow, I would invite youngsters to think, to be original, creative, forceful in their expression », a soutenu Vasant Bunwaree.
Pour cette deuxième édition, 700 entrées de 43 établissements ont été soumises. Ce concours organisé par le British Council en collaboration avec le ministère de l’Éducation vise à encourager la créativité de ces jeunes passionnés pour l’écriture autour d’une thématique. Cette année ils ont été appelés à écrire pour un journal et se sont associés à The Independent pour le concours. Ils ont eu à rédiger un article de 800 mots sur un des sujets suivants : The role of the Commonwealth Association in the 21st Century et The Olympics and the role of sports in promoting peace in conflict resolution. Une cérémonie de remise de prix a été organisée hier au ministère pour récompenser les gagnants du concours. C’est un élève du Collège Royal de Port-Louis, Yaseen Lalmohamed, qui s’est démarqué, suivi d’Aryak Singh du Collège Royal de Curepipe. Tanvi Ujoodha du Queen Elizabeth College et Lorna St Mart de la SSS Belle Rose ont été primées pour les Zones 2 et 4 respectivement. Les gagnants ont reçu un E-Book Reader. Par ailleurs la Lady Sushil Ramgoolam SS de Triolet a été primée en tant qu’établissement avec le plus grand nombre de participants. Ces écoles obtiennent un abonnement de six mois au journal The Independent et ont reçu des bons de Rs 10 000 pour l’achat d’équipements sportifs.
Lors de son intervention, Vasant Bunwaree s’est attardé sur l’importance de la langue anglaise à travers le monde. « L’anglais est une langue internationale que ce soit dans le domaine du commerce, de la technologie et de la recherche », dit-il. Le ministre de l’Éducation a salué la contribution du British Council pour la promotion de cette langue. Il a aussi longuement parlé de la collaboration qui existe depuis plusieurs décennies entre le British Council et le ministère. M. Bunwaree a cité nombre de projets communs, notamment le projet Connecting Classrooms, les cours online du British Council et récemment la formation de Leadership Skills dans les écoles. Pour ce qui est du concours lui-même, il a souligné que ce genre d’activité prépare les jeunes non seulement pour leurs études mais aussi à se familiariser aux diverses professions qu’ils pourront choisir plus tard. « This is a medium or long-term perspective that will enable youngsters to embrace such a challenging and noble career as journalism ».
Vasant Bunwaree a cependant attiré l’attention sur le fait que cette année, bon nombre de cas de plagiat ont été relevés. « J’ai été surpris de constater que beaucoup de jeunes ont eu recours au copier-coller de l’internet. C’est une pratique qu’il faut à tout prix éviter si vous souhaitez poursuivre des études supérieures », dit-il. Le ministre a encouragé les jeunes à développer un esprit critique et créatif.