Avec l’arrivée des manuels de Grades 7 et 8 sur le marché cette semaine, les parents peuvent compléter leurs achats. Toutefois, beaucoup se plaignent du coût élevé des manuels cette année. Avec des livres allant jusqu’à Rs 1 500 pour le HSC, les parents doivent débourser entre Rs 2 000 et Rs 6 000. Les éditeurs mettent en avant l’augmentation du coût du papier et du fret, entre autres, pour expliquer cette situation.

Les manuels scolaires coûtent cher cette année. Des manuels réalisés à Maurice coûtant Rs 350 aux manuels réalisés à l’étranger, principalement à Singapour ou en Angleterre, coûtant entre Rs 800 et Rs 1 500, les parents doivent trouver les moyens. Pour un élève de Grade 10, par exemple, il faut compter un budget de Rs 3 500. Pour les plus grandes classes, il faut prévoir entre Rs 5 000 à Rs 6 000, voire plus.

Aux Éditions de l’océan Indien, Yashvin Hassamal indique qu’une hausse moyenne de 5 à 10% a été appliquée sur les prix. Plusieurs facteurs expliquent cette décision. « Il y a eu une hausse de 15% du prix du papier sur le marché mondial. Le prix ne cesse de grimper année après année. Idem pour le fret, avec l’augmentation du prix du pétrole. L’appréciation du dollar face à la roupie a aussi eu un effet sur les prix. »

Ainsi, même les livres produits localement, à l’exemple de Success in Mathematics, se vendent à Rs 325 pour le Grade 8 (Form 2) et Rs 350 pour le Grade 11 (Form 5). Les manuels des matières scientifiques pour le HSC se vendent, eux, entre Rs 800 et Rs 1 500, dépendant des éditions. En ce qui concerne les livres élaborés par le Mauritius Institute of Education (MIE) et imprimés par les Éditions de l’océan Indien, le prix minimal entre Rs 40 (Discovering Literature in English) et Rs 170 (Science) a été maintenu. Yashvin Hassamal indique toutefois que la marge de profits des revendeurs a été revue à la hausse, car il a été très difficile pour eux l’année dernière de travailler avec le prix imposé.

Concernant ces mêmes manuels, après ceux de Grade 7 l’année dernière, le MIE a élaboré une nouvelle série de manuels pour le Grade 8, dans le cadre du “Nine-Year Continuous Basic Education”. La majorité des titres sont déjà disponibles sur le marché, à l’exception de ceux de “Physical Education”, “Drama”, pour les langues asiatiques et le kreol morisien, qui sont attendus.
Revenant sur les prix, Yashvin Hassamal a rappelé que « ce sont les collèges qui choisissent les manuels » et que « les distributeurs doivent s’y plier », même si ceux-ci coûtent déjà cher à l’étranger. « À titre d’exemple, il y a un livre de comptabilité qui coûte Rs 1 200. Il n’y a que deux collèges à Maurice qui s’en servent. Nous leur avons proposé une alternative qui coûte moins cher, mais ils n’en veulent pas. »

À ce sujet, le directeur des Éditions de l’océan Indien plaide pour que la liste des livres soit soumise aux distributeurs dans les délais prescrits par le ministère de l’Éducation. « La date pour soumettre la liste est fin juin. À ce jour, 20% des collèges n’ont jamais envoyé leur liste.

Le ministère doit mettre de l’ordre dans cette affaire. Si on n’a pas les listes et le nombre de manuels requis, cela nous mène à des ruptures de stock. C’est ce qui se passe en ce moment pour certains livres de Grade 9 et des classes supérieures. Il est important que les procédures commencent tôt, afin d’éviter les ruptures. »