Que ce soit dans le secondaire d’Etat ou dans le privé, l’Extended Stream fait l’objet de toutes les attentions au niveau du ministère. Les ateliers de travail à l’intention des enseignants concernés se multiplient depuis quelque temps et, durant ces vacances scolaires, les Quality Assurance Officers analysent les données fournies par les collèges concernant la performance individuelle des élèves à la fin du second trimestre.

Sur la base des premières informations communiquées par les enseignants durant les premiers ateliers de travail, les autorités ont obtenu une indication du niveau de ces élèves et le MIE aurait, selon nos informations, après analyse de ces données, établi trois catégories d’apprenants, soit « A » (Bien), « B » (Assez bien) et « C » (Faible). Le constat serait comme suit : 20% d’élèves dans le groupe A, 45% dans le B et 35% dans le C. « Ce constat vaut pour l’ensemble de l’Extended Stream privé et d’Etat », dit un responsable de la filière Extended Stream d’un collège.

Pour rappel, l’Extended Stream, introduite cette année, concerne les enfants n’ayant pas obtenu leur diplôme de Primary School Achievement Certificate (PSAC). Ils sont environ 3 500 à 4 000 à être admis dans cette filière.