Faisant suite à une demande des collèges privés en vue d’un soutien financier pour améliorer leurs infrastructures, le ministère de l’Éducation a signé jeudi un accord avec la Banque de développement de Maurice pour qu’un Soft Loan Scheme soit mis à leur disposition. La cérémonie a eu lieu à la MITD House à Pont-Fer en présence de représentants de la DBM, de la Banque de Maurice et de la Private Secondary School Authority.
Deux dispositifs ont été mis en place en 2002 et 2008 par la Banque de développement de Maurice (DBM) pour l’octroi de facilités de prêt aux établissements secondaires privés, notamment le DAV College, Aleemiah College, le Collège islamique et les écoles Bureau de l’Éducation Catholique (St Esprit College, le collège Sainte-Marie, Loreto College et le collège BPS). Ces établissements ont reçu des facilités de crédit sur des Soft Terms avec des taux d’intérêt de 4 % et le remboursement du capital sur 20 ans. Les remboursements ont été effectués à partir des subventions que l’école perçoit de la PSSA sous la Comprehensive Grant Formula.
En 2010, le Universal College a attiré l’attention du ministère à l’effet qu’il n’y avait pas de programme offrant des facilités de prêt de meilleure portée pour les établissements secondaires privées.
À la suite de consultations avec le ministère des Finances, le State Law Office et la BDM, une nouvelle formule de prêt a été élaborée en vue d’octroyer des facilités de crédit à des institutions secondaires privées pour améliorer leurs infrastructures : la construction de nouvelles unités d’enseignement, l’extension d’unités existantes et l’acquisition de terrains pour la construction ou l’agrandissement d’écoles dans les zones défavorisées. Ainsi, selon cet accord, un prêt plafonné à Rs 30 millions sera accordé par école selon sa capacité de remboursement. Le capital est remboursable sur une période maximale de 20 ans, après une période moratoire de 3 mois; le taux d’intérêt est à 4 % par an. À noter que le remboursement du prêt se fera directement à la BDM par la PSSA à travers une retenue à la source de près de 80 % du Annual Rental Value Element of the Management Grant payable à l’école. Un comité d’évaluation des représentants de la BDM et de la PSSA sera mis place afin d’approuver les demandes. Un autre comité de suivi, présidé par le ministère et composé de représentants du ministère des Finances, de la DBM et de la PSSA, supervisera les progrès réalisés dans ces établissements.
Au cours de cette cérémonie, le ministre Bunwaree a indiqué que cette facilité s’inscrit dans la démarche du ministère de l’Éducation d’offrir aux collèges privés et publics un même traitement. « We want to ensure that all students are provided with the same facilities. Quality infrastructures means quality learning », a déclaré le ministre. Et de conclure : « It is important to sustain the efforts already put in by the management of schools for ensuring the quality of the infrastructure housing students. Quality infrastructure normally gives a boost to quality learning because of the conducive and enabling environment that is created. »