Deux semaines après la découverte d’un important détournement de fonds au préjudice des clients de la Bramer Bank, le trou, qui était estimé initialement à Rs 21 millions, avoisinerait les Rs 50 millions. C’est ce qu’indiquent des recoupements d’information effectués auprès de différentes sources proches de l’enquête confiée au Central CID. Ces mêmes sources avancent que le montant de la fraude pourrait être plus important.
Dans d’autres milieux, l’on soutient que cette somme pourrait approcher facilement la barre des Rs 100 millions, vu les connexions de ce réseau de détournements de placements bancaires. Aux Casernes centrales, l’on se montre extrêmement prudent pour confirmer ou infirmer des détails, d’autant que du côté de la Banque de Maurice, l’on ne cesse de mettre en exergue le fait que les opérations du système bancaire sont régies par la confidentialité sous la Banking Act.
Le montant de Rs 50 millions détourné proviendrait d’une vingtaine de comptes des clients de la banque en question. Un développement majeur est attendu en cours de semaine dans l’enquête policière. Ainsi, l’épouse d’un haut gradé de la police, dont les comptes bancaires ont été alimentés par des fonds détournés, pourrait faire l’objet d’une interpellation dans les prochaines 48 heures.
À ce jour, les limiers du CCID ont déjà procédé à plusieurs arrestations, dont le cerveau un dénommé Kutwaroo, cambiste de la Bramer.