Pour les premiers six mois de l’exercice financier en cours, soit au 31 décembre dernier, le MCBGroup a réalisé des profits de Rs 3,6 milliards, soit une progression de 8,3%. La contribution des opérations à l’étranger est des plus conséquentes, représentant plus de la moitié des profits, soit exactement 58%. Au cours de cette même période, les revenus d’opération ont augmenté de 7% pour atteindre Rs 8,2 milliards

Commentant les divers aspects des activités du MCBGroup, le Group Chief Executive, Pierre-Guy Noël, note que “ interest income rose by 6.9%, reflecting increased revenues linked to foreign activities of MCB Ltd and higher investment in Government securities in a context of persisting excess liquidity situation in Mauritius.” Les revenus générés par les frais et les commissions ont augmenté de 4,4% alors que la réalisation des Equity Investments a permis de contrebalancer les évolutions négatives au tableau du taux de change avec les « Other Income » en hausse de 10,2%.

Par ailleurs, les Impairment Charges ont été de l’ordre de Rs 629 millions avec les créances douteuses (Non-Performing Loans) descendant sous la barre des 5%, soit 4,8%. Les profits des entités associées ont subi une baisse en dépit d’une performance améliorée au niveau de la BFCOI. Mais le PAD Group et SG Moçambique continuent à influer de manière négative à ce chapitre.

Le Group Chief Executive de MCBGroup se dit confiant pour l’avenir avec la relance sur le plan régional et sur le front international avec les investissements dans les projets d’infrastructure dopant l’économie mauricienne. Mais il ne cache ses craintes devant le problème chronique des excédents de liquidités et les conditions difficiles prévalant sur le marché monétaire et le marché de change.