180 personnes employées, dont une soixantaine de l'ancien Shoprite

Le Winner’s Hyper, l’hypermarché qui vient remplacer Shoprite Hyper à City Trianon (ex-Trianon Shopping Park), a ouvert ses portes au grand public hier, mardi 27 novembre. C’est en présence d’éminentes personnalités que le CEO de Winner’s, Jean-Michel Rouillard, a inauguré cet hypermarché. Par la même occasion, il a souligné que le Winner’s Hyper emploie environ 180 personnes, dont une soixante en provenance de l’ancien Shoprite de Trianon.

Il est 10h30. Jean-Michel Rouillard invite tous ses invités, dont Jean-François Chaumière du bureau du Premier ministre, et la mairesse de Quatre-Bornes, Soolekha Jepaul Raddhoa, à visiter l’hypermarché. À 11h précises, il invite un membre du public à venir couper les rubans.

Le CEO de Winner’s ne cache pas sa joie et sa fierté à l’ouverture du Winner’s Hyper. « Après 24 années d’existence, Winner’s a fait ses premiers pas dans l’univers “hyper”. C’est une évolution avec une grande gamme de services, comme la poissonnerie, le sushi bar, l’espace beauté, le laboratoire qui fabrique de la pâtisserie et de la boulangerie sans gluten, la cafétéria, entre autres », a-t-il fait ressortir.

L’hypermarché Winner’s s’étend sur 4 200 m2. Selon Jean-Michel Rouillard, 180 employés sont mis au service des clients, dont une soixantaine de l’ancien Shoprite. « Nous avons pris contact avec tous les anciens employés de Shoprite en septembre dernier pour les inviter à faire acte de candidature. Une soixantaine des 90 employés a été retenue pour travailler au sein de Winner’s Hyper. La formation fait notre ADN et tous les employés ont été formés à la Winner’s Academy », a soutenu le CEO.

Rajen Boyraub, ancien employé de Shoprite, est aujourd’hui employé au Winner’s Hyper. Ce père de famille témoigne de sa reconnaissance à la compagnie pour l’avoir recruté. « Je suis très content de faire partie de la famille de Winner’s. Je me sens beaucoup mieux. Je travaille dans une équipe plus professionnelle », dit-il.

Selon Rajen, après la fermeture de Shoprite, il n’est pas resté au chômage trop longtemps. « Techniquement, j’ai été au chômage pendant un mois seulement. Winner’s m’a recruté et je travaillais pour son compte sur la rénovation de l’hypermarché », précise-t-il.

Par ailleurs, une plaque commémorative a été installée dans l’hypermarché en mémoire de Dineshwar Domah, victime de l’incendie qui a éclaté à l’entrepôt de Shoprite le 12 novembre 2017. Ses parents ont été les invités spéciaux de Danil Ismaël, propriétaire de City Trianon, et Jean-Michel Rouillard, le 26 novembre pour le dévoilement de la plaque. Ce mardi, les parents étaient présents à l’inauguration du Winner’s Hyper. « Je suis tellement fier d’être là aujourd’hui. Danil Ismaël et Jean-Michel Rouillard ont rendu hommage à mon fils. S’il était vivant aujourd’hui, il aurait été parmi tous ses autres collègues », dira Parmessur Domah.