Le nombre d’entreprises opérant dans le secteur de l’exportation (anciennement la zone franche, plus les entreprises détenant un permis délivré par le BOI) a diminué en 2013, passant de 337 à 317. Cette réduction s’est également reflétée au niveau des emplois avec une baisse de 1,7% ( de 54 597 à 53 678) notée pour l’année.
Statistics Mauritius affirme que nous avons enregistré en 2013 la fermeture de 22 entreprises alors que deux nouvelles sont entrées en opération. Selon les données de Statistics Mauritius, c’est l’industrie de l’habillement, la plus importante du secteur de l’exportation, qui a été la plus affectée, ayant enregistré une réduction (de 127 à 119) dans le nombre d’entreprises en opération. Cette situation s’est répercutée sur le niveau des emplois pour l’ensemble du secteur. La baisse des emplois de décembre 2012 à décembre 2013 se chiffre à 919 et, soulignent les données officielles, ce sont principalement les emplois féminins qui ont été les plus touchés. Ceux-ci ont baissé de 1 495  pour s’élever à 29 520 à la fin de l’année écoulée. Les emplois chez les hommes ont augmenté de 576 pour passer à 24 158. Il est à souligner que l’emploi de travailleurs étrangers s’est amélioré, le nombre total progressant de 1 512 en 2013 pour se situer à 21 632. Environ 78% des travailleurs étrangers sont engagés dans les entreprises de confection de vêtements.  
Analysant la création de nouveaux emplois dans les différents sous-secteurs d’activités, Statistics Mauritius note que l’industrie de l’habillement a perdu 666 emplois (de 35 788 à 35 122) alors que la main-d’oeuvre dans la bijouterie/joaillerie (de 1 157 à 1 254) et dans l’industrie alimentaire (de 4 759 à 4 845) a augmenté.
Pour le dernier trimestre 2013, les emplois totaux dans le secteur de l’exportation avaient baissé de 0,6% pour s’établir à 53 678, la main-d’oeuvre, chez les hommes aussi bien que chez les femmes, étant toutes deux affectées. Les données officielles font voir que les 469 emplois créés d’octobre à décembre 2013 ont été insuffisants pour compenser les 807 emplois perdus, dont 712 en raison de la contraction de la main-d’oeuvre dans des entreprises existantes.
Passant en revue la valeur des échanges réalisés par le secteur l’année dernière, Statistics Mauritius note une croissance des exportations à Rs 46,8 milliards (+ Rs 1,2 milliard). Cependant, la progression des importations a été plus importante : + Rs 2,7 milliards à Rs 29,3 milliards. La valeur des exportations nettes se chiffre à Rs 17,5 milliards et représente 37% des exportations totales, contre 42% en 2012.