Les entreprises orientées vers l’exportation en particulier celles faisant partie de l’ancienne zone franche ainsi que les industries manufacturières enregistrées auprès du Board of Investment (BoI) ont enregistré des recettes de Rs 34 milliards pour les neuf premiers mois de 2012, soit Rs 1,9 milliard (+5,9 %) de plus que le niveau atteint pour la période correspondante de 2011. C’est ce qu’indique la dernière édition des indicateurs socio-économiques publiée ce matin par Statistics Mauritius. Selon l’agence des statistiques nationale, l’emploi dans le secteur d’exportation continue de se replier, passant de 55 740 en septembre 2011 à 54 286 en septembre 2012, l’emploi féminin étant le plus touché.
Le dernier relevé de Statistics Mauritius sur la performance des entreprises d’exportation montre que ce secteur a terminé les trois premiers trimestres de 2012 avec une balance favorable de Rs 15,4 milliards (exportations de Rs 34 milliards moins importations de Rs 18,6 milliards), soit 45 % de la valeur des exportations totales contre 41 % pour la même période de 2011. Les produits d’habillement (Rs 17,3 milliards) ont représenté plus de 50 % des recettes d’exportation totales sur la période janvier-septembre 2012. La valeur de ces mêmes produits a progressé (+Rs 357 millions) par rapport à la performance réalisée sur la période correspondante de l’année écoulée, cela malgré les incertitudes qui planaient concernant la reconduction du Third Country Fabric par les autorités américaines en faveur des pays africains bénéficiaires de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA).
En revanche, on observe que les recettes des ventes des produits tels le fil et les tissus ont diminué (de Rs 2,2 milliards à Rs 1,7 milliard).
Statistics Mauritius annonce également que les exportations de produits alimentaires ont augmenté sensiblement, passant de Rs 6,5 milliards à Rs 8,6 milliards, cette hausse étant en grande partie attribuable à des ventes accrues de produits de la mer : Rs 8,1 milliards contre Rs 5,9 milliards sur la période janvier-septembre 2011.
Les données recueillies par Statistics Mauritius indiquent que la valeur des produits du secteur de la bijouterie/joaillerie a aussi progressé pour atteindre Rs 1,3 milliard (+Rs 246 millions) mais que les exportations de pierres précieuses et semi-précieuses ont accusé une baisse de Rs 100 millions pour s’élever à Rs 1,2 milliard. Par contre, les produits d’horlogerie ont rapporté Rs 641 millions contre Rs 542 millions pour les neuf premiers mois de 2011.