Deux institutions financières du groupe British American Investment, Mauritius Leasing Company Limited et Bramer Banking Corporation Ltd, ont décidé de fusionner leurs opérations. Une décision bien accueillie par Jairaj Sonoo, Chief Executive Officer de la Bramer Bank, qui a déclaré au Mauricien que cette fusion va donner une plus grande force de frappe aux activités du groupe bancaire.
Dans une communication adressée au marché boursier, la direction de Mauritius Leasing Company Limited (MLC) indique que les conseils d’administration de cette compagnie cotée sur le marché officiel et de Bramer Banking Corporation Ltd (BBC) ont donné leur accord à cette fusion qui, fait-on ressortir, leur permettra d’avoir les moyens pour maximiser les synergies et renforcer le potentiel de croissance de leurs activités dans le futur. Les actionnaires de la MLC seront convoqués à une réunion spéciale, dont la date sera communiquée bientôt, en vue de donner leur aval au projet de fusion.
Les directeurs de la MLC, conformément aux règlements boursiers, rechercheront également le feu vert des autorités compétentes (Financial Services Commission et Stock Exchange of Mauritius Ltd) pour la fusion. La BBC sera aussi appelée à demander l’approbation de la Banque de Maurice (BoM).
Toujours est-il que la fusion projetée entre la MLC, première société de crédit-bail à être lancée à Maurice, et la Bramer Bank, qui a elle-même racheté les opérations de la South East Asian Bank (SEAB), était en gestation depuis longtemps au sein du groupe British American Investment (BAI). Cette initiative, souligne-t-on, cadre parfaitement avec la tendance notée ces dernières années dans le secteur financier. À titre d’exemples : l’ABC Leasing Company a été intégrée à l’ABC Banking Corporation et la State Bank of Mauritius a récemment inclus dans ses structures les activités de crédit-bail menées par SBM Leasing Co. Ltd.
« Cette initiative va apporter un coup de pouce à nos opérations. La fusion va nous donner une plus forte assise financière et une meilleure force de pénétration », a déclaré le Chief Executive Officer de la Bramer Bank. Jairaj Sonoo a indiqué que la BBC dispose d’un réseau composé d’une vingtaine de succursales qui, ajouté à celui de la MLC, devrait aider au déploiement des opérations, surtout que cette dernière veut jouer un rôle plus prépondérant dans l’assistance aux petites et moyennes entreprises (PME). La MLC vient de signer un accord avec la Banque européenne d’investissement pour l’octroi d’une ligne de crédits de 5 millions d’euros destinée au financement des projets des PME.
Créée en 1987, la MLC a joué un rôle de pionnier dans l’industrie du crédit-bail. Elle a été la première compagnie de ce secteur à émettre des obligations (1990), à obtenir un permis de la BoM pour la prise de dépôt (1995) et à se faire coter en Bourse (2004). La compagnie a aussi été la première à lancer des produits de crédit-bail islamiques et à offrir des produits d’investissement dans l’immobilier. Les actifs de la MLC se montaient à Rs 3,3 milliards à fin décembre 2010.
La BBC avait de son côté des actifs de Rs 6,4 milliards à la même période. Les dépôts et crédits s’élevaient en décembre 2010 à Rs 5,6 milliards et Rs 3,6 milliards respectivement. Les profits après-impôt pour le dernier exercice financier ont atteint Rs 43,4 millions, en progression par rapport à 2009 (Rs 40,1 millions).
Aussitôt que les actionnaires et les régulateurs auront approuvé le projet de fusion, toutes les opérations seront effectuées sous une seule entité, soit la Bramer Banking Corporation.