Deux établissements hôteliers du groupe Beachcomber ont été primés sur le plan international. TripAdvisor classe le Royal Palm Marrakech parmi les meilleurs hôtels et meilleurs hôtels de luxe au Maroc. L’hôtel Le Victoria grimpe également d’un rang pour se retrouver à la deuxième place parmi les meilleurs hôtels en Afrique pour des vacances en famille aux Travelers’ Choice Awards 2016. D’autre part, dans la dernière édition de Beachnews, le Chief Executive Officer du groupe, Gilbert Espitalier-Noël, met l’accent sur le redressement financier en cours avec pour objectif de réduire de 50% l’endettement du groupe au cours des quatre prochaines années.
Les Travelers’ Choice Awards constituent une reconnaissance d’excellence convoitée et décernée sur la base de millions d’avis de voyageurs du monde entier publiés sur TripAdvisor au cours des douze derniers mois. Les distinctions attribuées cette année aux deux établissements Beachcomber sont : Royal Palm Marrakech 9e – Top 25 des meilleurs hôtels – Maroc 21e – Top 25 des meilleurs hôtels de luxe – Maroc. Le Victoria 2e – Top 25 des hôtels pour les familles – Afrique.
D’autre part, la destination touristique de l’île Maurice a été votée 7e plus belle île au monde, alors que Marrakech est la 3e meilleure destination au monde et la plus belle destination en Afrique. Le village touristique de Grand-Baie se classe aussi 8e parmi les 10 meilleures destinations en Afrique.
Beachcomber Hotels se dit honoré de bénéficier, année après année, de la reconnaissance des voyageurs à travers le monde. Un grand merci à toutes ces personnes qui séjournent dans nos hôtels et les soutiennent pour leurs évaluations favorables, leur confiance et leur fidélité. TripAdvisor est la référence mondiale des avis de voyageurs. Les Travelers’ Choice Awards sont un palmarès reconnu pour sa fiabilité, car il est établi sur la base d’informations fournies par quelque 20 millions d’authentiques voyageurs.
D’autre part, le Royal Palm Maurice, Dinarobin Hotel Golf & Spa, Paradis Hotel & Golf Club, Trou aux Biches Resort & Spa, Shandrani Resort & Spa, Le Canonnier, Le Mauricia et Sainte Anne Island, aux Seychelles, ont reçu également le certificat d’excellence de TripAdvisor pour le maintien d’un service de qualité sur la durée.
Par ailleurs, dans la dernière édition de Beachnews, publiée, cette semaine, le CEO souligne que « malgré des difficultés persistantes au Maroc, le groupe a réalisé une belle croissance dans ses résultats opérationnels. Le taux d’occupation moyen pour le trimestre est passé de 69% à 79% et les profits opérationnels ont augmenté de 18% ». Il met également l’accent sur la tendance à la hausse enregistrée jusqu’ici pour faire part de son optimisme en ajoutant que « nous travaillons activement à donner une nouvelle orientation stratégique et commerciale au Royal Palm Marrakech afin de réduire les pertes qu’encourt actuellement cet hôtel ».
D’un point de vue général, Gilbert Espitalier-Noël a remis en perspective la mise en opération du Beachcomber Hospitality Fund Ltd (fonds immobilier). « Nous continuons à avancer dans les initiatives stratégiques afin de réduire de 50% l’endettement du groupe sur les quatre prochaines années. Dans ce contexte, la mise en opération du Beachcomber Hospitality Investments Ltd (le fonds immobilier), qui a atteint sa phase finale, permettra au groupe de réduire son endettement de manière significative avant la fin de septembre 2016. D’autres initiatives sont en bonne voie et aboutiront au cours des prochains mois ».
Le CEO de Beachcomber a aussi confirmé que la nouvelle identité du groupe hôtelier devra être dévoilée vers fin septembre ou début octobre. « De nombreuses équipes travaillent sous la coordination de Géraldine Koenig afin de mettre en place tous les éléments de ce vaste projet d’entreprise. Basées sur les valeurs que nous avons définies ensemble, ces nouvelles fondations, plus solides et modernes, seront le roc sur lequel nous construirons tous ensemble le Beachcomber de demain », a-t-il fait ressortir à cet effet.
De son côté, Malenn Oodiah, dans son éditorial, fait le point sur le projet « Au Coeur des Valeurs » au sein du groupe. « L’exercice “Au coeur des Valeurs” est entré dans sa nouvelle phase selon le calendrier arrêté, avec des initiatives lancées tant sur le chantier des ressources humaines que sur celui de la plateforme de marque. Au plan de la formation – le bâtiment de la BTA est opérationnel avec les cours de formation qui ont déjà commencé, dont ceux du Projet, Employabilité Jeunes, l’ École de partage, qui est une initiative innovante de transmission du patrimoine de l’entreprise, plus précisément les valeurs et une culture du travail qui ont été à la base du développement du groupe. Le but est de pérenniser les valeurs fortes, une full-fledge Training Needs Analysis pour soutenir un plan stratégique de la formation », dit-il en faisant état d’un programme pour dynamiser la fonction des ressources humaines et le projet de l’employé du mois.