Les recettes des entreprises tournées vers l’exportation (celles faisant partie de l’ancienne zone franche aussi bien que les industries opérant avec un certificat du Board of Investment) se sont élevées à Rs 24,6 milliards pour le premier semestre de 2015, contre Rs 24,4 milliards pour la période correspondante de 2014, soit une hausse de seulement 0,6%. Au niveau des emplois, les “Export Oriented Enterprises”, la tendance à la baisse se poursuit : 54 187 en juin 2015 contre 55 692 en juin 2014.
Selon Statistics Mauritius, le secteur de l’exportation a enregistré une augmentation des recettes provenant des ventes des produits d’habillement, le montant passant de Rs 11,6 milliards à Rs 11,7 milliards, une croissance notable ayant été enregistrée au cours du deuxième trimestre de cette année. La valeur des exportations de perles et pierres précieuses/semi-précieuses a également fait un bond, passant de Rs 1,7 milliard à Rs 2 milliards, ce qui a permis de compenser la baisse des recettes des produits de la mer (de Rs 5,8 milliards à Rs 5 milliards). Les exportations de machines et équipement de transport ont par ailleurs pris une courbe ascendante, grimpant à Rs 395 millions, contre Rs 161 millions pour les premiers six mois de 2014.
Les importations de matières premières des industries d’exportation ont accusé une très légère baisse (de Rs 13,6 milliards à Rs 13,5 milliards) expliquée par le repli dans les importations de produits de la mer et de produits manufacturés divers. En revanche, les importations de pierres précieuses et semi-précieuses(de Rs 1,6 milliard à Rs 2,1 milliards), de fils/tissus (+ Rs 100 millions), d’acier et barres de fer (+ Rs 78 millions) ont augmenté.
Le Royaume-Uni demeure le principal marché du secteur de l’exportation avec des achats de l’ordre de Rs 4,9 milliards pour le premier semestre 2015, contre Rs 4,6 milliards pour la même période de 2014. On retrouve les Etats-Unis (près de Rs 4 milliards) en deuxième position devant la France (Rs 3,4 milliards) et l’Afrique du Sud (Rs 2,4 milliards). Chez les fournisseurs, la Chine occupe la première place avec des exportations de Rs 2,6 milliards, précédant la France (Rs 1,6 milliard) et l’Espagne (Rs 1,2 milliard).
Le secteur de l’exportation employait 25 412 hommes et 28 775 femmes à la mi-2015, soit un total de 54 187 ouvriers, dont 22 624 travailleurs étrangers, contre 55 692 (22 607 expatriés) en juin 2014. La baisse de la main-d’oeuvre est due principalement à la réduction des emplois (de 36 448 à 25 303) dans l’industrie de l’habillement. Les secteurs alimentaires et de la bijouterie ont enregistré une faible hausse au niveau des emplois. Notons que le secteur en général comptait 305 entreprises en opération fin juin 2015, contre 314 au même mois en 2014.