La valeur de la production dans le secteur manufacturier a atteint Rs 128 milliards en 2013 comparée aux Rs 115 milliards en 2012, représentant une hausse de 11,3 %, indique le ministre de l’Industrie et du Commerce, Cader Sayed-Hossen, au Mauricien. Le ministre observe par ailleurs que les exportations en 2013 (durant la période de janvier à septembre) ont été de Rs 35,2 milliards contre Rs 34 milliards durant la même période en 2012, soit une croissance de 3 %.
Faisant un rapide bilan des activités de son ministère, Cader Sayed-Hossen souligne que les prélèvements sur les exportations sous l’accord AGOA (AGOA Levy) ont été abolis. Dans ce contexte, Enterprise Mauritius a préparé un plan de développement des exportations pour l’année 2013 visant à faciliter les entreprises manufacturières. Il a souligné que son ministère a adopté une règle de travail en ce qui concerne le traitement des dossiers. Désormais, toutes les demandes de permis, le renouvellement de permis et les plaintes sont traités dans un délai de cinq jours.
Dans le but d’encourager les entreprises locales à viser l’excellence dans leurs affaires, le ministère de l’Industrie organise le Mauritius Business Excellence Award. Cette année, 163 entreprises y ont participé contre 120 en 2012. « Ce qui indique que beaucoup plus d’entreprises font les efforts nécessaires afin de répondre aux critères d’admissibilité de ce concours », a observé le ministre.
De nouveaux sous-secteurs ont été identifiés dans le secteur manufacturier afin de réduire la dépendance sur le textile. Sept nouvelles entreprises se sont installées à Maurice dans de nouveaux sous-secteurs et sont spécialisées dans le high-tech. Leurs domaines d’activités concernent notamment la production de dispositifs médicaux, de produits pharmaceutiques et de l’ingénierie de haute précision.
Pour sa part, Entreprise Mauritius a organisé 30 missions à l’étranger afin d’identifier de nouveaux marchés, d’exposer les entreprises locales aux pays africains et d’initier des petites et moyennes entreprises à l’exportation.
L’Assay Office, le régulateur du secteur de la bijouterie à Maurice, a effectué 422 visites surprises dans les bijouteries à travers le pays afin de s’assurer que le commerce des bijoux se fait selon les règlements ; 17 contraventions ont été dressées en 2013.
De son côté, MAURITAS a accrédité 22 entreprises/laboratoires en 2013 contre 16 de 2012.
Le Mauritius Standards Bureau a développé quatre-vingt-deux nouvelles normes (les standards « MS ») en 2013. Quatre-vingt-onze organisations/entreprises ont été certifiées ISO 9001 : 2008 par le MSB en 2013.
Le ministre Cader Sayed-Hossen a aussi fait remarquer que les officiers de la Consumer Protection Unit ont effectués 6 732 visites dans les commerces à travers le pays depuis le début de 2013. Ces visites se multiplieront en cette période de fête de fin d’année, Il est intéressant de souligner que 93 % des plaintes des consommateurs ont été résolues dans un délai maximum de 60 jours.