Arnaud Dalais a été élu à la présidence la nouvelle entité responsable de la coordination des institutions du secteur privé, Business Mauritius, institution  qui découle d’une fusion du JEC et de la MEF. Raj Makoond occupera les fonctions de Chief Executive Officer à partir du 1er décembre alors que Pardeep Dursun, lui, agira comme Chief Operating Officer.
La première assemblée générale de Business Mauritius a eu lieu hier, afin de procéder à l’élection des membres du conseil national qui dirigeront cette nouvelle entité. À l’issue de ce vote, les membres du conseil national se sont réunis pour la première fois afin d’élire le président de Business Mauritius ainsi que pour la nomination officielle du CEO et du COO de l’association.
Outre Arnaud Dalais, qui sera le président de la nouvelle entité, Vishal Nunkoo sera le vice-président, le secrétaire sera Jean Li Yuen Fong et le trésorier Madhavi Ramdin-Clark. Pour Arnaud Dalais, il est important que l’association soit « une plate-forme moderne représentant au mieux un secteur privé en marche vers une nouvelle forme d’économie ». Il ajoute : « Dans ce même esprit de partenariat entre le gouvernement et le secteur privé, qui a été à la base du succès économique de notre pays, nous voulons positionner les entreprises et les institutions membres de Business Mauritius comme des partenaires à part entière du développement économique et social d’une île Maurice ouverte sur le monde. »
Raj Makoond, CEO de Business Mauritius, a quant à lui réitéré que « Business Mauritius est le résultat d’un besoin de “re-engineering” de nos institutions devant les changements systémiques de l’économie mondiale et la transformation du modèle économique de notre pays ». Et Pradeep Dursun de conclure : « Business Mauritius s’engage ainsi à accompagner les entreprises mauriciennes dans cet environnement économique en pleine mutation. Le développement du capital humain et celui des entreprises seront donc parmi les préoccupations majeures de Business Mauritius. »
Issue de la fusion entre le Joint Economic Council (JEC) et la Mauritius Employers’ Federation (MEF), deux associations promouvant les intérêts des entreprises du secteur privé à Maurice, Business Mauritius a été enregistrée en octobre dernier. Les buts de l’association sont divers. Premièrement, Business Mauritius sert à représenter, promouvoir et défendre les intérêts des entreprises privées et à coordonner leur position. Ainsi, c’est Business Mauritius qui a la responsabilité d’assurer la liaison entre le secteur privé et les organismes gouvernementaux sur toutes questions relatives au développement socio-économique harmonieux de notre pays. Dans ce contexte, Business Mauritius est aussi appelé à formuler des observations sur les mesures législatives ou autres affectant les entreprises du secteur privé. De plus, Business Mauritius vise à promouvoir et renforcer l’organisation des entreprises en général pour développer une approche commune entre eux sur les questions portant sur l’environnement des affaires, les relations industrielles et le développement économique national.
À un autre niveau, l’association conseille, représente et offre des services aux employeurs sur les questions ayant trait aux relations industrielles, tant au niveau national qu’international. L’association est aussi un forum pour les consultations conjointes entre les diverses organisations et industries du secteur privé.
Business Mauritius, qui regroupe un millier de membres, est placé sous la direction d’un conseil national. Composé de 17 membres, dont neuf qui représentent les membres partenaires, six membres élus provenant des membres affiliés et deux membres cooptés, ce conseil national est représentatif de tous les secteurs, quel que soit leur poids économique.