Le comité d’élite chargé de se pencher sur le rapport produit par Pierre Dinan sur la réforme institutionnelle au niveau du secteur privé n’a pas encore terminé son travail, nous a expliqué hier matin le président de la MEF. Clensy Appavoo estime qu’il est peu probable que la fusion entre le JEC et la MEF intervienne avant le 1er avril comme suggéré par la feuille de route proposée dans le rapport Dinan.
Selon le président de la Mauritius Employers Federation, le principe de fusion du Joint Economic Council et de la MEF s’inscrit dans le cadre de la rationalisation du secteur privé dans son ensemble. La fusion prévue du JEC et de la MEF ne sera qu’une première étape dans cette direction. Les discussions autour de ce projet ont démarré en avril de l’année dernière. Il avait été convenu qu’un consultant familier aux rouages du secteur privé se pencherait sur le projet afin de produire un rapport comprenant des recommandations. Le rapport a été réalisé par Pierre Dinan et constitue un instrument précieux dans le cadre de la réflexion et des discussions en cours entre les différentes institutions du secteur privé, dit Clensy Appavoo. Le JEC a déjà approuvé le principe de fusion. En raison du nombre de membres qu’elle regroupe, la MEF a demandé un peu plus de temps avant de donner son aval. Un comité d’élite a été institué pour analyser les recommandations du rapport Dinan en tenant en compte d’autres facteurs touchant le secteur privé et les objectifs stratégiques du projet de réforme.
Le “Joint Committee JEC/MEF ” coprésidé par Ahmed Parkar et Clensy Appavoo a pour mission de se pencher, entre autres, sur les implications financières et juridiques du projet.
Aucune décision n’a été prise concernant le choix des dirigeants de la nouvelle entité qui verra le jour à la suite de la fusion entre la MEF et le JEC.
Au niveau de la MEF, Azad Jeetun a déjà fait valoir ses droits à la retraite et est actuellement en congé préretraite. C’est Pradeep Pursum qui fait actuellement la suppléance à la direction de la fédération patronale.