Un atelier de travail d’une demi-journée est prévu le mercredi 17 septembre à la Cyber Tower 1 d’Ebène à l’initiative de l’Office of Public Sector Governance (OPSG) en collaboration avec le Mauritius Institute of Directors (MID) et la firme KPMG. L’atelier qui réunira environ 150 participants dont des présidents, des membres, des comptables et des secrétaires de comités d’audit, aura pour thème central l’amélioration du cadre de gouvernance du secteur public à travers les comités d’audit.
Parmi les sujets qui seront abordés : le rôle stratégique des comités d’audit dans les ministères et les départements, le fonctionnement d’un comité d’audit dans le secteur public et l’efficacité opérationnelle des comités d’audit dans les ministères et les départements. Une séance de questions/réponses est aussi prévue à la fin de l’atelier. Les sessions de travail seront animées par Geeanduth Gopee, directeur de l’OPSG ; Jane Valls, Chief Executive Officer du Mauritius Institute of Directors ; John Chung, partenaire à KPMG, ainsi que des représentants de ministères.
Cet atelier entend sensibiliser les participants au fonctionnement des comités d’audit et permettre aux membres des comités d’audit d’obtenir l’assurance par rapport à la qualité de l’audit interne et externe dans leur organisation. Les membres des comités d’audit seront aussi en mesure d’identifier les problèmes potentiels et les actions correctives. Autre objectif : permettre aux présidents et membres des comités d’audit de mieux saisir leur rôle et responsabilités.
L’OPSG a la responsabilité d’assurer que la gestion dans la fonction publique soit surtout orientée vers les résultats tout en étant conforme aux pratiques de bonne gouvernance, plus particulièrement celles liées à la transparence et la responsabilisation. L’OPSG agit comme consultant interne du gouvernement et prodigue des services conseils en gestion et bonne gouvernance. Il a pour attributions de promouvoir la mise en oeuvre des pratiques et du Code de bonne gouvernance, et faire le suivi, dans les organismes du secteur public à travers la formation et la réalisation d’études sur divers aspects spécifiques favorisant une bonne gestion dans le secteur public.
Le comité d’audit fait partie des comités permanents créés par le conseil d’administration pour l’assister dans ses fonctions. Ses responsabilités sont comme suit : la sauvegarde des biens, l’opération des systèmes adéquats, et le suivi des rapports d’audit conformément aux exigences légales applicables et aux normes de comptabilité. Il revient à l’OPSG de faire le suivi de l’efficacité des comités d’audit dans le secteur public.
Le comité agit en tant que plateforme pour discuter des risques et des questions relatives au contrôle des dépenses et soumettre des recommandations au conseil d’administration. Le comité est aussi appelé à faire le suivi et porter une appréciation sur la qualité du contrôle interne ; passer en revue les comptes financiers annuels ; superviser la conduite éthique de la compagnie et des cadres ; et faire des recommandations au niveau de la nomination d’auditeurs externes.
À ce jour, 34 comités d’audit ont été mis sur pied dans le secteur public notamment 27 dans des ministères et sept dans des départements.