Le “sit-in” des employés de Securiclean hier a porté ses fruits car presque à la fin de la journée, ils apprenaient qu’ils seraient payés lundi prochain. Ils en ont été informés par le Receiver Manager de la compagnie lors d’une réunion en fin d’après-midi au ministère du Travail.
Soutenus par la Fédération des travailleurs unis (FTU), plus d’une cinquantaine d’employés ont abandonné leurs postes de travail pour camper devant le ministère du Travail, n’ayant pas obtenu leurs salaires de mai (voir Le Mauricien d’hier).
À l’issue de deux réunions au ministère, une solution a pu être dégagée pour le paiement des salaires, qui sera effectué ce lundi.
Le négociateur et syndicaliste de la FTU Atma Shanto se dit satisfait de ce dénouement. Lors de la réunion d’hier, il a par ailleurs soulevé la question de joint liability de l’employeur et du Job Contractor, comme mentionné dans l’article 56 de l’Employment Rights Act, en proposant que le Local Government et le ministère de l’Environnement acceptent de prendre en charge le salaire des employés. Cette proposition devrait être étudiée par le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, à son retour de mission de Genève.