Une quinzaine d’employés de la compagnie Reliance Security Services (RSS) Ltd a été remerciée en début du mois. Ces employés, pour la quasi totalité des quinquagénaires qui assuraient des postes de sécurité à l’aéroport, comptent entre 10 et plus de 25 ans de service. Suite à un accord entre la Confédération des Syndicats du Secteur Privé et RSS Ltd, les licenciés ont été indemnisés et ont bénéficié du Voluntary Retired Scheme.
Toutefois, même s’ils reconnaissent que les procédures d’indemnisation ont été respectées, les licenciés de  RSS Ltd se disent inquiets pour leur avenir et celui de leurs familles. Ils s’expliquent: “La plupart d’entre nous avons 50 ans. L’âge de la retraite n’est pas pour demain. Mais  il est impossible de retrouver du travail quand on a 50 ans. On ne sera jamais employé par une compagnie. Il ne nous reste qu’à proposer nos services aux particuliers. Nous avons des responsabilités et contraintes financières qu’il nous faut assurer. Notre VRS ne suffira pas pour rembourser nos emprunts et couvrir toutes les dépenses familiales à long terme. Nous avons encore de la ressource pour travailler.” Les licenciés disent ne pas comprendre pourquoi Reliance Security Services Ltd les a licenciés pour des “raisons économiques” alors que la compagnie a fait appel à une agence spécialisée dans la sécurité pour les remplacer à l’aéroport.