Du fait des villageoises, les Casernes centrales lancent un appel au public afin qu’il se plie aux dispositions en vigueur pour le bon déroulement du scrutin. La force policière a aussi intensifié sa mobilisation sur le terrain, surtout avec ces élections sur deux semaines consécutives conjuguées avec les fêtes de fin d’année.
Depuis matin, la vente de boissons alcoolisées est défendue, tout comme leur consommation dans les lieux publics. Avec l’article 101 (1) de l’Exercice Regulations 1994 actuellement en vigueur, les Casernes centrales demandent au public d’avoir une attitude responsable jusqu’à lundi. Selon les dispositions en cours, aucune boisson alcoolisée (Ndlr : rhum, « compounded spirits », etc.) ne doit en effet être vendue dans les circonscriptions, villes et villages. Cette loi est applicable jusqu’à lundi, soit le jour du dépouillement des votes. La police attire l’attention du public à l’effet que la consommation de boissons alcoolisées dans les lieux publics constitue un délit, à l’exception des plages. Toutefois, des dérogations sont possibles pour certains établissements jugés appropriés.
Un des principaux volets concerne l’affichage des bannières et l’utilisation des drapeaux sur les véhicules. En vue de prévenir tout accident et dans l’intérêt de la sécurité routière, il est interdit pour les partisans des différents partis d’afficher drapeaux et autres emblèmes sur les véhicules, et plus particulièrement en face du conducteur ou tout autre endroit pouvant nuire à sa vision.
De plus, drapeaux et banderoles ne doivent dépasser du véhicule car représentant un danger pour les autres usagers. La police rappelle à cet effet l’article 40 (b) des Road Traffic Regulations 1954 qui stipulent : « It shall not be lawful to attach to, or trail, wave or hold out from any motor vehicle or trailer, any streamer, flag, banner or emblem which, by reason of its size, position or otherwise, or by reason of the manner and circumstances in which it is used, is likely to cause danger to other users of the road, or to cause distraction to the driver of the vehicle, or any other vehicle on the road, or to other road users. »
On indique par ailleurs du côté des Casernes qu’un maximum d’effectif a été déployé depuis mercredi dans les régions concernées par les élections de demain. Une mobilisation qui a également été renforcée dans d’autres zones, compte tenu des municipales, dans une semaine, ainsi que des festivités de décembre.