L’Australie a choisi l’île Maurice pour lancer officiellement son programme régional de recherche et de sauvetage en mer, lors d’une conférence de presse donnée conjointement par le ministre de l’Économie océanique, Prem Koonjoo, et le Haut-commissaire australien, Susan Coles. La porte-parole de l’Australian Maritime Safety Authority (AMSA), Louise Proctor, et les représentants des garde-côtes étaient également présents.
Le Search and Rescue Program (SAR) est assuré par l’AMSA et concerne Maurice, les Maldives et le Sri-Lanka. Les officiers de l’AMSA travailleront en coordination avec les officiers concernés dans les trois pays. Un montant de l’ordre de Rs 67 millions est prévu par l’AMSA pour financer le programme sur une durée de trois ans. Comme l’a souligné Louise Proctor, la coopération dans le domaine de recherche et de sauvetage en mer dans cette partie du monde est d’une importance capitale. « Australia’s search and rescue region covers 52,8 millions square kilometres and it is important to work with the SAR organisations of our neighbour countries to enhance the capacity in remote and challenging areas ». Elle rappelle que les recherches pour retrouver l’appareil de Malaysia Airlines MH 370 ont mis en exergue l’importance de travailler avec les organisations engagées dans les programmes de recherche et de sauvetage en mer.
Une délégation de l’AMSA est actuellement à Maurice et le ministre Prem Koonjoo a annoncé que deux officiers mauriciens se rendront aux Maldives prochainement. Susan Coles, le Haut-commissaire australien, se réjouit que le lancement de ce programme régional à Maurice coïncide avec l’Australia Day et a rappelé que le financement de ce programme avait été évoqué par le ministre australien des Affaires étrangères Julie Bishop lors du conseil des ministres de l’Indian Ocean Rim Association en Australie l’année dernière.