La Traffic Branch : « Satisfaction totale concernant le déploiement des dix motards de la Traffic Enforcement Squad sur les routes pour cette première journée »
Avec l’entrée en vigueur de la loi et le déploiement de l’escouade spéciale des motards pour faire respecter le Code de la route, 135 contraventions au total ont été établies pour la journée d’hier, dont 57 pour excès de vitesse sous le nouveau barème d’amende de la Road Traffic (Amendment) Act de 2015. Parmi, la police a émis 84 contraventions pour des délits figurant sur la liste des onze infractions de la First Schedule de la loi de 2015 menant au retrait du permis de conduire. C’est ce que nous ont confirmé les responsables de la Traffic Branch à la mi-journée, tout en affirmant que la satisfaction est de mise à l’issue de cette première journée surtout avec le travail effectué par les dix motards de la Traffic Enforcement Squad.
Le nouveau barème d’amende pour les excès de vitesse – Rs 1 000 pour tout excès ne dépassant pas 15 km/h, Rs 1 500 pour tout excès de plus de 15 km/h mais de moins de 25 km/h et Rs 2 500 pour tout excès de plus de 25 km/h – aura donc déjà eu ses premières victimes hier avec un total de 57 contraventions établies à ce titre. Dans un premier temps, au minimum pour les cinq prochaines semaines, en attendant la réactivation des speed cameras début septembre, la Traffic Branch aura recours à des mobile cameras pour établir les contraventions d’excès de la limitation de vitesse sous ces nouvelles dispositions légales. Les 84 automobilistes épinglés hier pour des délits figurant dans la liste des onze infractions de la First Schedule de la Road Traffic (Amendment) Act de 2015, eux, devront désormais redoubler de vigilance car ils sont déjà sur la route du retrait du permis de conduire : six contraventions pour des délits dans cette liste sur une période de 24 mois et les driving licences sautent (Ndlr : voir la liste de ces délits plus loin). Ils seront ainsi disqualifiés de détenir un permis de conduire pour une période de pas moins de 6 mois et pas plus de 12 mois selon les nouvelles dispositions légales entrées en vigueur hier. Cette nouvelle méthode de sanction, en remplacement du système de permis à points, prévoit que le permis de conduire soit rétabli après la période de disqualification et après avoir complété un cours de réhabilitation.
La Traffic Branch, contactée à la mi-journée, fait comprendre que « la satisfaction est totale concernant le déploiement des dix motards de la Traffic Enforcement Squad sur les routes ». Les responsables affirment que ce déploiement a incité les automobilistes à faire preuve de beaucoup plus de discipline. Ces dix motards sont engagés dans cette nouvelle fonction depuis hier matin avec comme mot d’ordre de sévir contre toute infraction au Code de la route. Ils ont eu une séance interactive avec le ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha avant de prendre la route hier matin. Très prochainement, ils seront rejoints par 30 autres officiers, portant le total de motards chargés de veiller au respect du Code de la route à 40.