La police déclare la guerre aux motocyclistes participant à des rallyes illégaux à travers le pays. Vendredi après-midi, une première opération menée par une escouade conjointe, comprenant des éléments de la Divisional Support Unit, du département de transport de la police et de l’ERS Southern, menés par l’inspecteur Pirthee et du sergent Seblin, est passée à l’action en interceptant un cortège de 16 motocyclistes sur la Link Road entre Beau-Vallon et Blue Bay.
Les policiers, qui ont procédé à des contrôles systématiques, ont dressé 37 délits au code de la route allant du Dangerous Driving à l’absence de la vignette d’assurance sur la moto ou encore celui de Faling to Produce Driving Licence. La majorité des motocyclistes verbalisés sont âgés de moins de 25 ans, avec cinq de moins de 20 ans. Ils viennent de différentes régions de la capitale et des Basses Plaines-Wilhems.
D’autre part, la police a ouvert une enquête en vue d’établir si une motocyclette impliquée dans un grave accident de la route à la mi-journée, vendredi sur la route de La-Prarie, ne ferait pas partie de ce même groupe. Vers les 12 h 15, le poste de police de Bel-Ombre devait recevoir un appel à l’effet qu’une motocyclette endommagée dans un accident avait été abandonnée en bordure de route.
Les informations fournies à la police est que l’un des motocyclistes, âgé de 18 ans, habitant Forest Side avait été déjà admis à l’Intensive Care Unit suite à de graves blessures que son compagnon de 19 ans, habitant Curepipe, avait déjà reçu des soins à l’hôpital et qu’il était déjà rentré chez lui. A hier matin, il n’avait pas encore été retracé par la police pour consigner sa version des faits sur les circonstances de cet accident de la route.