La série noire s’agissant des accidents de la route s’est poursuivie ce week-end avec deux morts. Une des deux victimes, un vigile de 50 ans, a été tué lors d’un délit de fuit à Grand-Baie tandis que l’autre, un retraité de 68 ans, a rendu l’âme après un accident survenu il y a trois jours. Par ailleurs, un adolescent de 17 ans est dans un état critique à l’hôpital Nehru après un accident de moto.
Vers 6 h 15 hier matin, Louis Michael Johan Gontron, 50 ans, a été retrouvé avec de multiples blessures sur la route principale de Grand-Baie. Ce vigile a été transporté d’urgence à l’hôpital du Nord pour les premiers soins mais il devait rendre l’âme au moment d’arriver au centre hospitalier. Tout porte à croire que le quinquagénaire a été victime d’un “hit and run” vu que des débris de l’impact ont été retrouvés sur l’asphalte. Toutefois à ce matin, l’identité de l’automobiliste impliqué dans cette affaire était toujours inconnue. L’enquête se poursuit.
D’autre part, trois jours après avoir été victime d’un grave accident de la route, Satish Padaruth, 68 ans, habitant Bon-Accueil, a succombé à ses blessures à l’hôpital du Nord. Il y avait été admis le 6 juin dernier après avoir été percuté par une moto dans la région de Latapie à Bon-Accueil. L’autopsie pratiqué par le Police Medical Officer a attribué le décès à une « cerebro cranial injury ».
Par ailleurs un grave accident de la route s’est produit samedi après-midi impliquant une moto et un piéton. Selon sa version des faits, ce dernier marchait dans les parages d’un restaurant à Mahébourg quand un motocycliste a percuté la porte du commerce, à la suite duquel il la été victime d’un choc avec le deux-roues. Si le piéton s’en est sorti avec de légères blessures, le motocycliste, un adolescent de 17 ans, a été admis à l’Intensive Care Unit à l’hôpital de Rose-Belle. Son état inspire de vives inquiétudes. Une enquête a été initiée.