Le nouveau système de pénalités pour des infractions routières entrera en vigueur dès lundi avec la promulgation des dispositions de la Road Traffic (Amendment) Act 2015. Ainsi, avec l’abolition du permis à points, système qui était devenu un véritable cauchemar pour les conducteurs, la disqualification du permis de conduire n’interviendra qu’après six infractions inscrites dans la First Schedule de la loi de 2015 et cela pendant une période de 24 mois.
Le retrait du permis de conduire sera pour une période entre six et douze mois. Toutefois, le permis sera rétabli après la période de disqualification et après avoir complété un cours de réhabilitation. D’autre part, si dans un délai de trois ans intervenait une seconde disqualification, le permis de conduire sera annulé. Le rétablissement du permis ne sera qu’après un nouvel examen pour le permis et après le cours de réhabilitation.
Toujours à partir de lundi, un nouveau barème d’amendes pour excès de vitesse entrera en vigueur :
Rs 1 000 pour tout excès de vitesse ne dépassant pas 15 km/h à la limite autorisée,
Rs 1 500 pour tout excès de vitesse ne dépassant par plus de 15 km/h mais moins de 25 km/h,
Rs 2 500 pour tout excès de vitesse par plus de 25 km/h.