Des habitants de Flic-en-Flac réclament l’installation de speed cameras tout le long de la route de Cascavelle à Wolmar. Ils ont adressé une pétition aux autorités compétentes pour réclamer des mesures urgentes face aux craintes grandissantes autour de l’insécurité routière dans cette région. Du côté du ministère des Infrastructures publiques, l’on confirme que l’installation de telles caméras est prévue dans plusieurs black spots à travers l’île, y compris à Flic-en-Flac.
Les accidents de la route à répétition et la conduite dangereuse de certains automobilistes inquiètent les habitants de Flic-en-Flac, qui par le biais d’une pétition réclament l’installation urgente de speed cameras sur cette route. Une trentaine de signataires, avec pour porte-parole le travailleur social Gaëtan Delaître, réclament l’installation de speed cameras comme mesure dissuasive contre les excès de vitesse, en vue de réduire le nombre d’accidents. « Presque toutes les semaines, des accidents se produisent, surtout le week-end, commençant à partir de vendredi. Sous l’influence de l’alcool, les conducteurs roulent à vive allure sans se soucier des dangers que leur conduite dangereuse soulève pour les autres usagers de la route et les habitants », s’insurge Gaëtan Delaître. « L’installation de speed cameras va forcer ceux qui ont pour habitude de rouler à vive allure à ralentir, ce qui va contribuer à réduire les accidents et sera par ailleurs rentable pour le gouvernement », estime le travailler social, pour qui l’alcool est souvent la cause des excès de vitesse et des accidents. Il suggère par ailleurs aux autorités des contrôles plus sévères sur la vente des boissons alcoolisés, particulièrement en soirée, afin, dit-il, de décourager les consommations excessives. « La semaine dernière, un autobus est entré en collision avec une voiture à hauteur du tournant de Wolmar et le conducteur de la voiture a été grièvement blessé ».
Au ministère des Infrastructures publiques, une source autorisée explique que le contrat pour l’installation d’automatic speed cameras de la marque sud-africaine Truvelo a été confiée à Proguard Ltd, dont 50 fixed cameras et six mobile cameras. Ces caméras, souligne-t-on, sont de qualité excellente et sont basées sur la technologie radar et le système entier est informatisé. Les photos prises sont computer generated et la connectivité faite en wireless via le réseau de Mauritius Telecom. Ces caméras seront mises en service sur des black spots déjà identifiés par les autorités. À ce jour, plusieurs équipements ont été réceptionnés, de même que sept des 50 fixed cameras et les six mobile cameras. Elles seront opérationnelles le mois prochain, indique notre source au ministère.