En 2013, 66 320 contraventions, des amendes de Rs 132 M, dressées par des flashes des radars pour excès de vitesse
En moyenne, la police distribue quelque 565 procès-verbaux aux automobilistes par jour
Avec l’annonce officielle de l’installation de seize nouvelles Speed Cameras sur le réseau routier pour traquer les excès de vitesse, la carte des radars a été mise à jour. Ainsi, avec la fin de ces travaux, une grande partie de l’île sera couverte par ces caméras dressant automatiquement des contraventions contre des chauffeurs ne respectant pas la limitation de vitesse sur les routes, en moyenne de 60 km/h, à des exceptions près comme sur l’autoroute où la limite est plus élevée. Attention! Les automobilistes n’ont qu’à bien se tenir car en sus de ces radars fixes, la police compte faire un usage plus systématique des caméras mobiles et des Hand-Held Cameras dans d’autres endroits à partir de ce début d’année. Des automobilistes en ont déjà fait les frais de cette nouvelle stratégie de la police.
La représentation graphique, publiée plus loin, donne un aperçu de la couverture du réseau routier avec l’introduction de nouveaux radars, six à l’Est, principalement le district de Flacq, quatre au Nord et quatre au Sud et les deux autres à l’Ouest, soit sur la route de Palma (Beaux-Songes) et sur celle de Rivière-Noire, plus précisément à Clarance dans les environs de Casela.
A ce jour, si dans certains endroits, comme à l’Est, les travaux pour la mise en place des Fixed Speed Cameras ont timidement démarré, dans d’autres aucune trace jusqu’ici. Aucune indication également quant à la date pour l’entrée en opération de ces radars. Le seul élément confirmé demeure l’identification des endroits.
Un novel élément d’information de taille est venu s’ajouter par rapport aux opérations des radars déjà en place, soit ceux de la première phase. Sept de ces Speed Cameras peuvent flasher des automobilistes pour excès de vitesse dans les deux sens de la circulation. Ces radars sont installés comme suit:
— La route principale à Coromandel à la hauteur de la station-service Engen.
— Le long de la route Plaisance/Phoenix à proximité du Abdool Razack Mohamed Hall.
— La route Candos/Vacoas à proximité de la station-service après du Princess Margaret Orthopaedic Centre.
— La route St-Paul/Phoenix à proximité du supermarché Winners.
— La route Sivananda/Curepipe à hauteur de la MCB de Floréal.
— La Beau-SongePhoenix Link Road dans les parages de Gibbs.

A la question de savoir si ces radars opèrent déjà dans les deux sens, la police soutient que ce n’est pas le cas actuellement car les radars demandent à être rajustés au préalable. D’autres sources avertissent des automobilistes quant aux risques potentiels et leur demandent de prendre des précautions pour éviter des surprises avec des amendes de Rs 2 000 et des points de suspension aux permis à points en traversant ces zones à risques sur la route.
D’autre part, les dernières statistiques disponibles indiquent que les contraventions dressées par les radars ont déjà assuré le financement de la première phase. Depuis l’entrée en opération des Speed Cameras en juin de l’année, 66 320 procès-verbaux pour excès de vitesse ont été enregistrés. Au rythme de Rs 2 000 par contravention, le montant recueilli est de Rs 132 millions. De ces cas d’excès de vitesse, 41 546 ont été traqués par des radars fixes, 10 589 par des radars mobiles et 14 185 par des Hand Held Cameras opérées par des policiers.
A partir du début de cette année et en dépit de l’entrée prochaine des seize nouveaux radars, la police a signifié son intention de multiplier l’usage des Hand-Held Cameras en vue de sanctionner des automobilistes coupables d’excès de vitesse dans des zones où ils ne s’attendent pas mais dans les limites des procédures prévues par la loi.
En moyenne quotidiennement, la police prend en contravention au code de la route 565 chauffeurs, soit un quota de 24 par heure, à travers l’île. L’année dernière, le nombre d’infractions au code de la route sanctionnées était de 206 390, soit des rentrées d’argent d’au moins Rs 415 millions. Par contre, la moyenne pour les alcootests est inférieure à dix par jour. Le nombre d’alcootests positifs enregistrés en 2013 était de 2 287 avec notamment 27 cas pour les 12 premiers jours de l’année, y compis le cas du Dr Sanjay Prayag, impliqué dans un accident mortel à The Vale, dimanche dernier, avec 52 microgrammes d’alcool dans le sang alors que le minimum autorisé est de 23….