Soixante-deux radars sont déjà opérationnels dans divers points stratégiques de l’île pour détecter les infractions liées à l’excès de vitesse. Mais la loi ne prévoit pas l’installation de caméras pour détecter les cas d’indiscipline ou d’insouciance. C’est ce qu’a indiqué le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, en réponse à une question parlementaire, le mardi 15 mai.

Le ministre des Infrastructures Publiques a laissé entendre que son ministère envisage de modifier la loi sur la base de la législation existante dans d’autres pays pour traiter ce types de cas.

Pour rappel, avec l’accident qui est survenu hier, mercredi 15 mai à Mapou, faisant un mort, le nombre de victimes sur nos routes depuis le début de l’année est passé à 73.