Les speed cameras devraient être à nouveau opérationnelles dès juillet. Dans un premier temps, il s’agira d’une « phase pilote », le temps pour les autorités de s’ajuster au système. En attendant l’entrée en vigueur de la Traffic Road Amendment Act, votée à l’Assemblée Nationale mardi dernier, la Photographic Enforcement Unit (PEU) effectue actuellement une mise à jour du système qui remplacera le Penalty Points System, comme le prévoit la nouvelle loi. C’est que qu’indique la Traffic Management and Road Safety Unit (TMRSU), expliquant que des ajustements sont également en train d’être effectués au niveau des routes, en l’occurrence en ce qui concerne la visibilité des radars et des panneaux de signalisation.
Dès juillet prochain, les 49 caméras destinées à veiller au comportement des automobilistes sur les routes seront à nouveau opérationnelles. Avec l’entrée en vigueur de la Road Traffic Amendment Act, les autorités s’assurent actuellement que tout soit au point pour le bon fonctionnement du nouveau système. Ainsi, il faudra une mise à jour au niveau de la PEU avec des modifications nécessaires sur le système informatique pour que la police s’adapte au nouveau système réglementant les speed cameras.
Parallèlement, la TMRSU s’active pour rendre les radars plus visibles aux automobilistes, l’objectif étant d’éviter la perception au public que ce nouveau système est un piège. Désormais, la présence des speed cameras, peintes en jaune – un code de couleur commune dans les pays d’Europe, selon la TRMSU –, sera annoncée 500 mètres en amont, soit grâce à des panneaux de signalisation relatifs notamment à 1) l’entrée dans une Speed Zone, 2) la limitation de vitesse, et 3) la présence d’une speed camera. Parallèlement, sur la chaussée, l’avertissement de l’entrée dans une zone de vitesse surveillée sera visible avec trois, deux et une bande/s blanche/s placée/s, respectivement, à 300m, 200m et 100m des radars sur chaque voie de la route.
5 radars sur les 49 changeront de zone
Il est prévu que les 49 caméras opérationnelles auparavant soient toutes fonctionnelles en même temps, dès juillet. La TRMSU effectuera quelques changements sur certaines zones. Il est ainsi prévu que cinq caméras – situées sur les routes de Midlands, Vacoas-Candos (Paillotte), Terre Rouge, Flic en Flac (Morcellement Anna) et Phoenix/Beaux Songes – soient relocalisées un peu plus bas ou un peu plus haut sur la même toute, et que d’autres changent de zones. La TRMSU étudie actuellement les options.
Deux catégories de limitation de vitesse
Avec l’entrée en vigueur de la Road Traffic Amendment Act, des changements seront apportés aux limitations de vitesse sur les routes nationales et les autoroutes. Si actuellement, les limitations de vitesse sont entre  60, 70 et 80, 90 et 110km/h, il n’existera désormais que deux catégories de vitesse, soit 60 et 80km/h, sur les routes nationales, et 80 et 110km/h sur les autoroutes, sauf en cas de travaux d’infrastructure sur ces routes, impliquant dès lors des limitations de vitesse temporaires. Par ailleurs, il est prévu que la limitation de vitesse à Xavier, Cascavelle, augmente de 60km/h à 80km/h. La TRMSU indique également que si l’harmonisation des limitations de vitesse concernera toutes les routes, en revanche, sur l’échangeur du Caudan, aucun changement ne sera apporté en raison de la géométrie. La limitation demeurera à 60km/h.
Pour rappel, selon la nouvelle loi, les sanctions pour excès de vitesse  sont comme suit :
– une amende minimale de Rs 1000 pour un dépassement de  la limite de vitesse de pas plus de 15 km/h ;
– une amende de Rs 1500 pour dépassement de la limite de vitesse de plus de 15 km/h, mais pas plus de 25 km/h ; et
– une amende de Rs 2500 pour la conduite à une vitesse de plus de 25 km/h au-dessus de la limite de vitesse autorisée.