La nouvelle loi concernant les infractions au Code de la route est entrée en vigueur aujourd’hui. Le président du Forum des Citoyens libres (FCL), Georges Ah-Yan, qui milite pour la sécurité sur la route et qui a participé au comité technique du ministère des Infrastructures publiques en prélude à cette nouvelle loi, dit approuver ce nouveau système de pénalités. Toutefois, il avance qu’« il faut donner six mois pour une évaluation et d’éventuels ajustements ». Le système du permis à points, au contraire, selon lui, « avait créé une psychose ». Pour sa part, Rafick Bahadoor, président de la Taxi Proprietors Union (TPU), estime que « beaucoup de choses ont été maquillées » et regrette qu’il « y ait des lois pour sanctionner les automobilistes et aucune pour les piétons ».