Après l’accident ayant coûté la vie à un habitant du quartier il y a deux semaines, les forces vives de Roche-Bois ont organisé une réunion avec les autorités en vue de réclamer plus de sécurité dans la région. Le ministre Shakeel Mohamed, député de la circonscription, a promis l’aménagement d’une nouvelle passerelle opérationnelle dans deux mois. Les travaux préliminaires ont déjà été enclenchés.Depuis la création de l’autoroute M2, séparant la région de Roche-Bois en deux, au moins onze personnes ont été victimes d’accidents en voulant traverser la route dans la localité. L’aménagement d’une passerelle il y a quelques années n’a pas été d’une grande aide étant donné qu’elle n’est pas accessible à tous, particulièrement aux personnes âgées. La semaine dernière, le curé de la paroisse, le père Sylvio Lodoïska, a pris le taureau par les cornes en organisant une réunion avec les forces vives de Roche-Bois, leurs députés et les autorités concernées.
En présence du ministre Shakeel Mohamed, des représentants de la Road Development Authority (RDA) et de la force policière, les habitants ont exposé leurs difficultés. « Roche-Bois étant coupé en deux, il y a toujours des enfants qui traversent l’autoroute pour aller à l’école ou à la messe. Ce récent accident mortel en est un de trop », dit Didier Moutou, membre du Community Policing.
La solution proposée au cours de la réunion a été l’aménagement d’une nouvelle passerelle, accessible à tous. En attendant, les habitants souhaitent la présence de policiers en permanence pour aider les personnes à traverser la route.
Le ministre Shakeel Mohamed a donné l’assurance qu’une nouvelle passerelle, avec une rampe pour les personnes handicapées, sera aménagée. Celle-ci sera opérationnelle en septembre. Les travaux préliminaires ont déjà été enclenchés. De même, des policiers ont été affectés sur l’autoroute. Le ministre Mohamed a également proposé l’installation de caméras afin de limiter la vitesse dans la région. Toutefois, les forces vives de Roche-Bois restent vigilantes. « Nous allons faire un suivi de la situation. Une deuxième réunion est prévue avec le ministre après le mois du Ramadan. »
La réunion de jeudi dernier a été l’occasion pour les habitants de faire part de plusieurs doléances au ministre Shakeel Mohamed. Son attention et celle de la police ont été attirées sur le fait que de nombreux automobilistes venant du Nord empruntent la route St-Martin pour échapper au bouchon sur l’autoroute le matin. « Cela devient dangereux pour les habitants. »
Ces derniers ont demandé à ce que cette route soit à sens unique avec l’installation de ralentisseurs. De même, les habitants ont déploré l’absence de lumière au terrain de foot connu comme « la plaine Dragon ». La fermeture du centre de jeunesse à 16 h a aussi fait l’objet de critiques. Le ministre Shakeel Mohamed a déclaré avoir pris note de toutes ces doléances. Il a par la même occasion annoncé l’aménagement d’un centre polyvalent avec un terrain de foot synthétique sur l’autoroute, en face de la passerelle.