Scène particulière sur l’autoroute de Trianon en direction de Port-Louis ce matin avec un important dispositif policier pour traquer les vans opérant de manière illégale. Selon les chiffres comptabilisés aux Casernes centrales à la mi-journée, onze passagers et six conducteurs de « vans marrons » ont été verbalisés pour ce délit sous la Road Traffic Act. Ces opérations devraient se poursuivre dans les jours à venir suite aux doléances enregistrées contre ces opérateurs de transport illégal.
Les responsables de la Traffic Branch ont déployé les grands moyens tôt ce matin pour se mettre à la traque des « vans marrons » roulant principalement en direction de Port-Louis. À hauteur de l’arrêt d’autobus en face de Shoprite à Trianon, plusieurs vans se dirigeant vers la capitale ont ainsi été arrêtés. Toutes les dispositions avaient été prises au plus haut niveau de la Traffic Branch, sous la responsabilité du Deputy Commissioner of Police Rashid Beekun, pour que cette opération se déroule dans les meilleures conditions possibles. En effet, la caravane habituellement utilisée pour effectuer les tests d’alcoolémie avait été mise à contribution en vue d’obtenir un espace adéquat pour consigner les déclarations des contrevenants.
À la mi-journée, les responsables de la Traffic Branch aux Casernes centrales étaient en plein debriefing avec les officiers affectés sur le terrain très tôt ce matin pour passer en revue le déroulement de l’opération. Onze passagers ont été verbalisés sous l’article 143 de la Road Traffic Act pour travelling on board a motor vehicle not licensed to hire or rewards, alors que six conducteurs de « vans marrons » ont été épinglés pour « using motor vehicle for another purpose ».
Devant le succès de cette opération, les Casernes centrales indiquent qu’il faut s’attendre à voir d’autres exercices du même type dans les jours à venir, l’objectif étant de mettre un terme aux opérateurs de transport illégal sur nos routes.