103. C’est le nombre de morts sur les routes de l’île depuis le 1er janvier et le 2 septembre 2017. Soit 18% de plus qu’à la même époque l’année dernière, où l’on comptait, pour les huit premiers mois de l’année, 87 victimes. Parmi les 103 victimes, 80 hommes et 23 femmes. La tranche d’âge la plus touchée : celle des 26-50 ans. Les deux-roues sont les plus vulnérables avec 33 victimes et six passagers accompagnateurs à hier. Suivent ensuite les piétons, dont on dénombre 31 victimes depuis le début de l’année. Des statistiques qui interpellent car, en dépit des campagnes de prévention relatives à la sécurité routière et le renforcement des règles sur les routes, le nombre d’accidents continue à augmenter.