Le taux d’accidents sur les routes a forcé les autorités à plus de sévérité. Mais la sensibilisation et l’éducation font encore défaut. À cela s’ajoute l’état de certaines routes et des infrastructures, sources d’accidents. Un peu partout dans l’île, routes non illuminées, nids-de-poule, marquages effacés, panneaux de signalisation obstrués ou inexistants sont à déplorer.
Malgré les développements récents en matière d’infrastructure routière, nous avons toujours des sections de routes qui ne sont pas conformes aux normes de sécurité. Comme le souligne Alain Jeannot, de l’ONG Prévention routière avant tout, les infrastructures routières adéquates sont indispensables pour la sécurité des usagers de la route. “La qualité des infrastructures routières contribue de manière significative à réduire les risques de collisions et de perte de contrôle des véhicules. Rien que les marquages de routes visibles et entretenus peuvent potentiellement diminuer jusqu’à 40% le nombre d’accidents de la circulation”, précise-t-il.