Le record de vitesse dans les périmètres des Speed Cameras, révélé par Week-End en septembre 2013, avec un automobiliste flashé à 134 km/h dans une zone de 60 km/h à Sayed Hossen Road, a été finalement battu. Les indications obtenues auprès de sources bien informées au sujet de la tendance des excès de vitesse sont qu’un conducteur a établi un nouveau record en faisant 145 km/h dans une zone de 60 km/h. D’autre part, hier, cela a fait un an que le système de permis à points est en vigueur à Maurice. Les Casernes centrales s’appuient principalement sur une baisse de 24,3% dans le nombre d’accidents et une chute de 26,5% dans le nombre de victimes de la route pour affirmer que le Penalty Points a fait ses preuves.
Ce record de 145 km/h alors que la limite de vitesse autorisée est de 60 km/h a été enregistré sur la route de Bambous. Ce fou du volant s’est fait flasher alors qu’il roulait à plus de deux fois la vitesse maximale. Autre détail intéressant: le Top 3 des 35 Speed Cameras où les automobilistes se font le plus flasher est: Cascavelle, Grande-Rivière et Coromandel. La dernière tendance relevée sur le terrain est que le plus grand nombre d’automobilistes sont flashés entre 18h et minuit.
Par ailleurs, le système de permis à points souffle sa première bougie après son lancement en grande pompe le 10 mai 2013. Premier bilan: 38 420 automobilistes ont récolté des points sur leurs permis. 3 autres sont dans une situation des plus compromettantes car ils ont dépassé le maximum de points autorisé par la loi. Les procédures légales pour ces 3 automobilistes, avec convocation en Cour, seront enclenchées en vue de leur disqualification pour une période minimale de 6 mois. Dans les milieux concernés, l’on indique que les délits les plus fréquents sous le permis à points à ce jour sont : exceeding speed limit by less than 25 kilometres per hour, using a hand held or telephone headset whilst driving et failing to wear seat belt when driving a motor vehicle.
Au niveau des Casernes centrales, on se base, entre autres, sur une étude menée au sujet des accidents fatals pour avancer que le système de permis à points a porté ses fruits. Entre le 10 mai 2012 et le 5 mai 2013, 148 accidents fatals ont été enregistrés, faisant un total de 166 victimes. Pour la même période entre 2013 et 2014, 112 accidents fatals ont fait 122 morts. Ainsi, selon les statistiques de la police, il y a eu une baisse de 24,3 % dans le nombre d’accidents fatals et une chute de 26,5 % dans le nombre de victimes de la route. « Les chiffres démontrent que le permis à points est une des initiatives ayant contribué à diminuer le nombre d’accidents sur nos routes », indique une source affectée à la Traffic Branch.