En l’espace de 24 heures, trois graves accidents de la route, dont un à Rodrigues, ont été recensés, faisant à nouveau grimper le nombre de victimes de nos routes. Ces accidents ont fait deux blessés graves, qui sont toujours admis à l’hôpital, et une victime, la passagère d’une voiture dont le conducteur était en état d’ébriété.
À St Gabriel, à 10 h 30 samedi, les officiers du poste de police de Petit Gabriel, à Rodrigues, ont découvert un adolescent de 15 ans gisant inconscient sur l’asphalte. Le mineur, un habitant de la localité, aurait vraisemblablement été victime d’un délit de fuite, son vélo ayant été retrouvé à quelques mètres sur le bord de la route. Il portait de multiples blessures à la tête. L’adolescent a aussitôt été transporté à l’hôpital Queen Elizabeth et a été admis à l’unité des soins intensifs. Son état de santé inspire de vives inquiétudes.
Durant la soirée, le même jour, une voiture immatriculée 4860 NV 09 a fait une sortie de route spectaculaire sur la route principale de Constance, heurtant au passage les garde-fous, pour ensuite terminer sa course dans une rivière. Au volant du véhicule se trouvait Arvind Jaddoo, un maçon de 23 ans domicilié à St Remy, Flacq, en état d’ébriété. S’il s’en est sorti indemne, sa petite amie, Lakshana Chocoory, également une habitante de Flacq et âgée de tout juste 22 ans, a été moins chanceuse. Elle a été prononcée morte à l’hôpital de Flacq. Selon le Dr Baichoo, Police Medical Officer, elle a succombé au choc de ses multiples blessures. Arvind Jaddoo, pour sa part, a aussitôt été arrêté et traduit à la Bail and Remand Court le lendemain. La remise en liberté ne lui ayant pas été accordée, il a été reconduit en cellule policière.
Le troisième accident recensé ce week-end s’est produit à 8 h 10 hier sur l’autoroute de Bois-Marchand Southband, où une voiture immatriculée CX 520 a heurté une moto immatriculée 4126 AA. Le motocycliste, un jeune homme de 22 ans habitant la capitale, a été grièvement atteint. Le Service d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU) de l’hôpital du Nord a aussitôt été contacté mais ce n’est que 30 minutes plus tard qu’un véhicule de premiers secours est arrivé sur place, provoquant la colère des badauds. Ces derniers n’ont pas hésité à agresser physiquement les trois secouristes à leur arrivée sur les lieux, les contraignant à rapporter cet incident au poste de police de Terre Rouge. Le motocycliste, quant à lui, a été admis à l’hôpital du Nord.