Cinq blessés, dont quatre admis à l’hôpital Jeetoo, dans un accident de la route d’une violence inouïe, impliquant au moins deux véhicules roulant en sens inverse à Bell-Village en début de soirée d’hier

En fin de semaine, malgré l’entrée en vigueur des nouveaux règlements sous la Road Traffic Act, la route a causé de nouveaux préjudices, dont le décès d’un adolescent de 12 ans survenu dans un accident à Latapie Road Brisée-Verdière, vendredi après-midi, et cinq blessés, dont quatre admis à l’hôpital Jeetoo, en début de soirée d’hier suite à une collision entre deux véhicules roulant en sens inverse à hauteur de Bell-Village. Devant la violence du choc dans l’accident d’hier, des sapeurs-pompiers de la capitale ont dû intervenir pour dégager des passagers bloqués d’un des véhicules endommagés.

Krish Khunkhun, 12 ans habitant Bon Accueil, était allé à la boutique du coin, vendredi après-midi, en vue d’acheter une carte prépayée pour un de ses proches. Il a été mortellement renversé par une camionnette transportant des tuyaux. Les indications sont que le véhicule faisait marche arrière quand s’est produit l’accident mortel.

L’adolescent, qui a subi de graves blessures, avait été transféré à l’hôpital de Flacq. En dépit des soins soutenus, dont une intervention chirurgicale d’urgence dans la soirée de vendredi, il a succombé à ses blessures aux petites heures de samedi matin. L’autopsie pratiquée par le médecin légiste de service attribue le décès à de multiples fractures.

Mais ce qui est encore plus dramatique dans cet accident, et en dépit des lois plus sévères, c’est que le chauffeur du véhicule, Avinash Ramyad, âgé d’une trentaine d’années, ne détient pas de permis de conduire pour ce type de véhicules. L’alcootest s’est avéré négatif. Il a été placé en état d’arrestation. Il a déjà comparu devant la Bail and Remand Court pour son inculpation d’homicide involontaire. Il soutient que dans ses manœuvres pour faire reculer la camionnette, il n’avait pas remarqué la présence de la victime.

D’autre part, en début de soirée, les sapeurs-pompiers de la capitale ont dû intervenir d’urgence avec de gros moyens pour extirper des passagers restés prisonniers à l’intérieur d’un des véhicules complètement endommagé. Les premières informations recueillies par Week-End sur place font état de cinq blessés, dont quatre ont été transférés à l’hôpital Jeetoo par les services du SAMU pour des soins appropriés. À hier soir, dans aucun des cas des blessés le pronostic vital n’était engagé, même si les passagers dans les trois véhicules, dont les deux impliqués directement dans le choc frontal, étaient encore sous l’effet du choc.

L’accident se serait produit vers 20h quand, en voulant doubler un véhicule roulant le long de la route Royale à Bell-Village, l’un des véhicules n’a pu éviter l’autre qui venait en sens inverse. Des témoins et les premiers secouristes arrivés sur place devaient craindre le pire pour les passagers vu l’état des véhicules sur la route. Des secouristes avaient tenté en vain de retirer les victimes d’un des véhicules. Il a fallu l’intervention des pompiers, qui ont dû faire usage de leurs haches pour achever cette opération de secours.

Le temps pour la police et les pompiers de dégager la voie des véhicules endommagés et autres débris, un impressionnant embouteillage s’était formé sur ce tronçon de route.