Le nombre de bénéficiaires de la pension de vieillesse a augmenté de 5,4% en 2012 pour atteindre 169 847 à la fin de l’année alors que le coût total de cette pension s’est accru de 11,3% pour s’élever à près de Rs 8 milliards. C’est ce qu’indique un document de Statistics Mauritius sur la Sécurité sociale rendu public hier, lequel rapport fait également état d’une projection d’environ 368 000 pensionnés dans quarante ans alors que le montant de la pension passerait à Rs 18,1 milliards.
Selon Statistics Mauritius, on a noté l’année dernière une progression de 8 628 dans le nombre de personnes bénéficiaires de la Basic Retirement Pension, aussi connue comme la pension de vieillesse payable aux résidents mauriciens de 60 ans ou plus. Cette pension constitue le gros des dépenses sur la sécurité sociale et autres transferts encourus par le ministère de la Sécurité sociale, les institutions de solidarité nationale, le ministère de l’Égalité des Genres ainsi que par les administrations régionales. Le montant global des dépenses a tourné autour de Rs 21,7 milliards en 2011, représentant 27,3 % des dépenses totales du gouvernement et 6,7 % du Produit Intérieur Brut (PIB) du pays.
Dans les transferts sociaux est inclue une pension pour les veuves (âgées de 15 à 59 ans). Les bénéficiaires étaient au nombre d’environ 21 000 à la fin de l’année dernière contre 21 503 en décembre 2011. Cependant, les dépenses encourues par le gouvernement ont augmenté de 4,5 % (de Rs 893,8 millions à Rs 934,2 millions) du fait d’un relèvement du montant accordé aux personnes concernées. L’État verse également une pension aux invalides (certifiés par un conseil médical) dont le nombre est passé de 26 928 à 30 564 (+13,5 %) et le coût total a grimpé de 7,2 % pour se chiffrer à Rs 1,4 milliard. Quant à la pension aux orphelins (moins de 15 ans ou moins de 20 ans s’ils font des études à plein temps), le nombre de bénéficiaires a accusé une très légère baisse (de 371 à 368) mais le coût a subi une hausse de 1,6 % pour s’élever à Rs 24,7 millions. Statistics Mauritius fait état, par ailleurs, du paiement d’une child allowance aux bénéficiaires de la pension de vieillesse, de la pension des veuves et de la pension des invalides. Le relevé fait voir que 18 255 enfants étaient sur la liste des bénéficiaires à la fin de l’année écoulée.
Le relevé sur les transferts sociaux fait également mention du paiement d’une social aid accordée aux chefs de famille qui sont dans l’incapacité de gagner leur vie correctement. Il y avait, à fin décembre 2012, 20 855 familles bénéficiaires d’une telle assistance, soit 3,3 % de plus qu’en 2011. Le montant décaissé a tourné autour de Rs 700 millions en 2012, ce qui représente une augmentation de 6,6 %. Le gouvernement a fait des dépenses sous d’autres items de sécurité sociale en 2012, notamment sous a) l’indoor relief (662 personnes vivant dans des maisons de retraite pour un montant de Rs 51 millions), b) le Food Aid Scheme et l’Income Support Scheme pour l’achat de riz et farine (87 200 bénéficiaires et dépenses totalisant Rs 267,9 millions), c) l’Inmate Allowance (728 résidents des institutions subventionnées par l’État pour un montant de Rs 6,8 millions).
Projections
Par ailleurs, les statistiques officielles indiquent qu’en 2012, il y avait plus de 311 000 employés du secteur privé qui ont fait des contributions au National Pension Fund (NPF), le montant de ces contributions provenant des employés et des employeurs se rapprochant de la barre de Rs 2,5 milliards. À la fin de l’année dernière, la valeur nette des actifs du NPF se montait à Rs 79,5 milliards, soit une croissance de 7 % en une année. Pour ce qui est du National Savings Fund (NSF), institué en 1995 pour remplacer l’Employees Welfare Fund (EWF), le nombre d’adhérents a augmenté de 0,7 % pour atteindre environ 378 200 en 2012. La valeur totale des contributions, excluant les surcharges, était légèrement supérieure à Rs 1,2 milliard (+7,5 %).
Notons que le NPF verse une pension aux personnes ayant atteint l’âge de 60 ans sous le plan de pension de retraite contributive. Selon le registre officiel, il y avait 66 069 bénéficiaires en décembre 2012, contre 60 000 en décembre 2011. Le montant décaissé est passé de Rs 885,7 millions en 2011 à Rs 1,03 milliard en 2012. Il est à noter que des contributions sont aussi payées sous des plans de pension contributive pour les veuves, les invalides et les orphelins.
Pour ce qui est des projections faites par Statistics Mauritius, il y aurait dans quarante ans 1,9 personne en âge de travailler (15 à 59 ans) pour chaque bénéficiaire de la pension de vieillesse alors qu’en 2012 on en comptait 5,5. Le nombre de bénéficiaires de cette pension va plus que doubler pour se situer à environ 368 000 alors que le montant à être versé (si les taux applicables en 2012 restent inchangés) augmenterait de 127 % pour se chiffrer à Rs 18,1 milliards.