Dans le cadre de la cérémonie officielle marquant l’ouverture de la semaine de la sécurité à Rose-Hill, le Commissaire de police a affirmé hier que le taux de criminalité est en baisse depuis 2008 à Maurice. Dhun Iswur Rampersad s’est également longuement attardé sur la contribution de la population dans la lutte contre la criminalité, affirmant que « la sécurité est l’affaire de tous ».
Dans son discours hier au Plaza, le Commissaire de police a d’emblée fait comprendre que la lutte contre la criminalité et pour le maintien de l’ordre et la paix à Maurice ne relève plus du domaine exclusif de la police. « Nous croyons fermement que la responsabilité de la sécurité est triangulaire. Certainement, la police a un rôle prépondérant à jouer en tant qu’organisme chargé de faire respecter la loi. Pour leur part, les autorités ont le devoir de nous donner les moyens nous permettant d’accomplir notre tâche convenablement. Il revient également au public, à travers le community policing notamment, de contribuer dans la lutte contre la criminalité », a soutenu Dhun Iswur Rampersad. Selon le CP, sans cette collaboration du public et le soutien des autorités compétentes, la sécurité ne saurait être aussi efficace qu’elle ne le devrait. En effet, « la sécurité est l’affaire de tous », a-t-il insisté.
Le CP Rampersad a rappelé que la police s’est embarquée dans un ambitieux programme de réforme qui, graduellement, porte ses fruits. « Depuis 2008, nous avons constaté un taux de criminalité en régression. Nous avons également noté une ouverture très réussie sur le développement d’une police de proximité. » Dhun Iswur Rampersad a soutenu qu’avec le lancement du National Policing Strategic Framework en 2010, la police se positionne au diapason d’une ère nouvelle, en harmonie avec la vision du Gouvernement de transformer les services publics en une entité hautement professionnelle, offrant un service de qualité.
Selon le CP, un des piliers importants de ce programme de réforme est le « Community Policing », une police de proximité mettant l’accent sur le partenariat étroit entre le public et les forces de l’ordre. Dhun Iswar Rampersad a soutenu que dans les divers postes de police du pays, le « Community Policing » a pris de l’ampleur avec la désignation de Community Policing Officers et Neighbourhood Officers. Le CP devait par ailleurs souligner que le Gouvernement pourvoit des moyens importants tous les ans et qu’il est du devoir de la police de montrer comment ces ressources sont gérées.
Commentant la semaine de la sécurité, le CP a expliqué que la participation de la police à cet événement a pour objectif de montrer comment elle planifie ses activités, stratégies et opérations annuelles. Ainsi jusqu’à dimanche, le public aura l’occasion de visiter les stands dédiés à la médecine légale, la drogue, la sécurité routière, la délinquance juvénile entre autres aspects relevant du travail de la police.
Cette semaine de la sécurité culminera avec une journée familiale dimanche à partir de 10 h 30 au stade de Sir Gaëtan Duval à Rose-Hill. Cette manifestation comprendra un défilé de l’orchestre de la police ainsi que d’autres unités.