A l’aube de 30 ans d’une riche carrière musicale, Désiré François et Cassiya s’embarquent dans un projet de proximité qui les conduira au plus près de leurs fans : Sega Dan Vilaz. Aussi une tournée dans les villages retirées de l’île est-elle annoncée, la première rencontre se déroulant à Pointe-Canon, Mahébourg, le 15 février.

« Je souhaite retrouver ces gens qui étaient présents à l’époque », a confié l’interprète de Di Pain Griyé lors d’une conférence de presse tenue à l’hôtel St Georges, le mercredi 6 janvier.

Sega Dan Vilaz se veut également une rencontre entre différentes générations de Mauriciens autour du sega tipik, distillé sous différentes formes. Et ce, grâce à l’apport du musicien Kurwin Castel, du chanteur Valo et de Kan Chan Kin, qui initiera à l’art de la récupération, entre autres.

Exposition, atelier d’initiation aux instruments traditionnels, Live Painting, coin enfant… l’évènement arbore une portée familiale. De fait, le prix des billets a été revu : Rs 300 pour les adultes et Rs 50 pour les enfants.

Echanges.

« Nous nous tournons vers un public qui n’a pas forcément accès à l’art et la culture », a précisé Jimmy Veerapin, directeur de Culture Events & Productions, derrière ce projet.

A 18h, plusieurs artistes se succèderont sur la scène, dont Désiré François et Cassiya, Les Inkonus, Zwe Nou Lamizik et Dj Kingdom. Mais également des formations de la région comme Mahela et Renesans.

« A Mahébourg, nous avons beaucoup d’artistes mais nous n’avons pas l’occasion de nous présenter sur une scène », a relaté Jean-Pierre Louis, de Mahela, qui fait état des « difficultés » à accéder à l’auditorium de Pointe-Canon pour y tenir un concert.

Des recettes récoltées lors de cet évènement, 10% seront reversées à l’association Enn Rev Enn Sourir, qui vient en aide aux enfants malades.

Sega Dan Vilaz s’exportera dans quatre autres endroits vers mi 2020, à savoir Flacq, Grand-Gaube, Souillac et St Pierre. L’évènement se tiendra de 15h à 1h du matin.