Manisha Koirala et Gulshan Grover, deux grosses pointures de Bollywood qui sont à Maurice depuis hier, participeront à un télédon ce matin à la mairie de Quatre-Bornes en faveur des sinistrés du Népal. Il se pourrait qu’un autre acteur de Bollywood, Vivek Oberoi, y participe également. Des artistes mauriciens seront aussi de la partie.
Lors d’un point de presse au siège de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) hier, Manisha Koirala et Gulshan Grover ont salué l’initiative de HELP Foundation, dont les coordinateurs sont Bissoon Mungroo et Ambernath Mossaë. Originaire du Népal, Manisha Koirala a déclaré que ses parents sont sur le terrain tous les jours pour venir en aide aux sinistrés. « Malgré l’aide internationale, les moyens sont insuffisants. Le manque des structures de soins occasionne des attentes interminables. La souffrance des enfants, l’angoisse des parents et le désarroi des familles me bouleversent profondément. The second earthquake has shattered the faith of the people. Le pays, déjà à genoux, devra maintenant faire face à d’autres problèmes. Les grosses pluies qui s’abattent sur le Népal aggravent les choses ». Pour Gulshan Grover, la situation au Népal est « heartbreaking ». Il déclare qu’il y fait très froid et que les sinistrés dorment sur les toits. « Il y a un manque de médicaments et de couvertures ».
Manisha Koirala a déclaré qu’elle se rendra au Népal après son passage à Maurice. Manisha Koirala a dominé, par son charisme et son aura, le cinéma indien dans les années 90. Très prolifique, elle avait ouvert une nouvelle ère pour Bollywood. Diagnostiquée d’un cancer des ovaires, elle avait dû suivre des traitements intensifs et plusieurs séances de chimiothérapie au Sloan Kettering Hospital de New York. Ayant gardé une silhouette fluette, son visage cache toutefois bien des déchirures, le destin n’ayant pas été tendre envers elle de par ses liaisons malheureuses avec Nana Patekar et Hussain Ali Raza, et son divorce avec Samrat Dahal. L’héroïne des films à succès tels que 1942 : A Love Story, Agnishakshi et Dil Se s’est dit « émue de se retrouver à l’île Maurice après plusieurs années ».