Le sélectionneur de l’équipe d’Italie Cesare Prandelli et le président de la Fédération italienne (FIGC) Giancarlo Abate ont annoncé leur démission, mardi après l’élimination de l’équipe nationale dès le premier tour du Mondial-2014.
« Le projet technique est de ma responsabilité et j’ai annoncé à la Fédération que je remettais ma démission, car quand un projet technique faillit, il faut prendre ses responsabilités », a dit Cesare Prandelli. Giancarlo Abate a lui aussi dans la foulée annoncé sa « démission irrévocable » et a formé l’espoir que le sélectionneur revienne sur sa décision.